Article juridique sur la valeur d’une promesse synallagmatique de vente dans le cadre de l’achat d’un fonds de commerce

Pages vues depuis 2011 | Mise à jour le 21/12/2014 | Plan du site
0 800 14 11 60
Contact   Ami
>
>
>
> Achat fonds de commerce : une promesse synallagmatique de vente ne vaut pas nécessairement vente

Achat fonds de commerce : une promesse synallagmatique de vente ne vaut pas nécessairement vente


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreInfo - Conseils


Immobilier particulier promesse synallagmatique

Maître Christine MOLAYE, avocat au Barreau de Paris qui conseille régulièrement des acquéreurs ou cédants de fonds de commerce nous donne quelques précisions sur la valeur d’une promesse synallagmatique de vente également appelée compromis de vente



Selon le principe dit du consensualisme, une vente est réalisée lorsqu’il y a un accord sur la chose et le prix.

On pourrait en déduire que dans la mesure où une promesse synallagmatique de vente de fonds de commerce comporte un accord sur la vente d’un fonds et sur son prix, elle vaut vente.

C’est en effet le cas  mais uniquement si les parties n’ont pas subordonné leur engagement à d’autres conditions.

La Cour de Cassation a eu l’occasion de le rappeler à propos d’une affaire dans laquelle une promesse synallagmatique portant sur la cession d’un fonds de commerce précisait que la cession devait être réitérée devant notaire avant une certaine date.

Aucun acte notarié n’avait été signé dans le délai prévu par la promesse et le propriétaire avait cédé son fonds à un tiers.

Le bénéficiaire de la promesse avait demandé son exécution forcée mais la cour de cassation a rejeté cette demande et confirmé la vente faite au tiers au motif qu’une promesse synallagmatique de vente ne vaut pas vente, malgré l’accord des parties sur le bien vendu et son prix, si celles-ci ont fait de la réitération de la vente devant notaire une condition de leur engagement (Cass. Com 25 septembre 2012)

Cet arrêt montre combien il convient d’être très vigilant dans la rédaction du texte de la promesse que vous signez !



Avocate au barreau de Paris, Me Christine Molaye est spécialisée en droit immobilier. Elle intervient en matière de gestion immobilière (bail d’habitation, professionnel, congé, expulsion…) et de droit de la copropriété (actions individuelles des copropriétaires (contestations d’assemblées générales, contestations de charges…), action de syndicats de copropriété (recouvrement de charges, mitoyenneté, contestation de factures…).









Publié par l'équipe éditoriale de L'immobilier 100% entre Particuliers


Date de mise à jour : 07/12/2012


Et aussi sur le même thème :

Vendre son commerce : Comment réussir la vente de son commerce



Pour en savoir plus :

Céder ou reprendre un commerce


2008-2014 L'immobilier 100% entre Particuliers. Tous droits réservés

Plus d'information sur la vente immobilier entre particuliers.

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière
J'appelle pour vendre un bien

Touslesdiagnostics.com

Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers