Immobilier Espagne, logement : Si le marché de l’immobilier en Espagne a montré des signes de reprise ces huit derniers mois, le marché espagnol du logement reste fragile. En doute, 180 milliards d’actifs immobiliers douteux

Pages vues depuis 2011 | Mise à jour le 20/09/2014 | Plan du site
0 800 14 11 60
Contact   Ami
>
>
>
> Immobilier Espagne, logement

Immobilier Espagne, logement : Reprise du marché immobilier sur fond de crise


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité en Europe


Immobilier Espagne

L’Espagne a vu son marché immobilier reprendre de manière positive ces huit derniers mois, or celui-ci reste très fragile. En cause : 180 milliards d’actifs immobiliers douteux.

L’ Espagne ne semble pas croire à une reprise pourtant manifeste et reste sur ses gardes. L’augmentation de 29,6%, selon les chiffres de l’Institut national des statistiques espagnol (INE), intervient après huit mois consécutifs de hausse. Cette reprise du marché immobilier a été tour à tour attribuée à « l'application, au 1er juillet, de l'augmentation de la TVA (de 16 % à 18 %), incitant les acheteurs potentiels à se dépêcher pour clore leurs transactions, puis à la suppression, au 1er janvier 2011, de dégrèvements fiscaux jusqu'alors accordés pour l'achat d'un logement » explique le quotidien. Or malgré la ruée vers l’achat des Espagnols, le pays possède plus d’un million de logements vides à la vente, bloquant du même coup la reprise de la construction résidentielle. « Moins de 100 000 logements seront bâtis en 2010, contre plus de 900 000 lors des pics de 2005-2006 » précise Le Monde.

Immobilier Espagne, logement : Des milliards d’euros de crédits douteux

La Banque d’Espagne vient de publier un rapport alarmant. Les banques seraient en possession de près de « 180 milliards d'euros d'actifs immobiliers potentiellement problématiques ». Ces crédits s’avèrent douteux car ils peuvent basculer à tout moment dans la catégorie des impayés, biens confisqués ou crédits annulés. Pour anticiper un éventuel effondrement du marché, sur le modèle des « subprimes » aux Etats-Unis, la banque d’Espagne devrait mettre en place des sanctions et imposer aux banques, davantage de provision dans leurs comptes. A ces actifs douteux se rajoutent d’autres conséquences de la baisse des prix. L’agence américaine d’évaluation financière Standard & Poor's affirme dans une étude qu’elle a menée que « 8 % des foyers espagnols ayant une hypothèque sur leur logement doivent aujourd'hui rembourser davantage que ce que ne vaut leur habitation ».


Date de mise à jour : 12/11/2010


Et aussi sur le même thème :

Espagne, mesures d’aide à l’immobilier


2008-2014 L'immobilier 100% entre Particuliers. Tous droits réservés

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière
Touslesdiagnostics.com

Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers