Pompe à chaleur : pour un chauffage écologique et économique


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreChauffage


Chauffage ecologique

Les pompes à chaleur sont à la mode. Et pour cause avec l’augmentation du coût des énergies fossiles, les PAC permettent de chauffer la maison à moindre coût. Bénéficiant des aides fiscales de l’Etat en faveur du développement durable, c’est le moment de faire installer une pompe à chaleur géothermique ou aérothermique dans votre habitation



Les pompes à chaleur géothermiques

Les PAC géothermiques prélèvent la chaleur du sol ou de l’eau souterraine grâce à des capteurs enterrés horizontalement ou verticalement dans le sol. Les pompes à chaleur géothermiques assurent 100% du chauffage de la maison mais exigent un investissement et des travaux importants. Elles sont donc à privilégier pour les constructions de maisons neuves. Elles produisent également l’eau chaude sanitaire.

  • Les PAC géothermiques sol/eau

Les PAC sol/eau sont enterrées horizontalement dans le sol (profondeur entre 60 et 120 cm). Appropriées aux terrains plats, elles exigent cependant de disposer d’une surface 1 fois ½ à 2 fois supérieure à la surface à chauffer.

  • Les PAC géothermiques eau/eau

Les PAC eau/eau captent l’énergie contenue dans l’eau souterraine (nappes phréatiques). Elles nécessitent un, voire deux forages (profondeur entre 30 et 100m).

Les pompes à chaleur aérothermiques

Les PAC aérothermiques utilisent la chaleur de l’air. Nécessitant peu de travaux d’installation, elles doivent être complétées par un chauffage d’appoint les jours de grand froid. C’est donc un système qui convient bien à la rénovation de logements, aussi bien les maisons individuelles que les appartements (avec l’accord de la copropriété). Certains modèles réversibles permettent de climatiser le logement en été.

  • Les PAC aérothermiques air/air

Un seul élément (monobloc) est installé à l’extérieur ou à l’intérieur du logement.

  • Les PAC aérothermiques air/eau

La chaleur de l’air captée à l’extérieur permet de chauffer de l’eau qui circule dans un plancher chauffant et alimente des radiateurs basse température ou des ventilo convecteurs.

Le rendement ou coefficient de performance (COP)

Il s’agit du rapport entre la quantité de chaleur produite et l’énergie électrique consommée. Plus le COP est élevé meilleur est le rendement de la pompe. Une bonne pompe doit avec 1 hWh d’électricité livrer plus de 3.3 kWh de chaleur soit afficher un COP supérieur à 3.3.
A noter, une isolation efficace assure un meilleur rendement de votre PAC.

Crédit d’impôt et aides fiscales

Le crédit d’impôt de 50% est accordé aux pompes dont le coefficient de performance est supérieur à 3.3%.
Si la vente et la pose est réalisée par une entreprise, le taux de TVA appliqué est de 5.5%.


Date de mise à jour : 08/10/2008


Et aussi sur le même thème :

Pompe à chaleur
Géothermique ou aérothermique, une pompe à chaleur permet de chauffer naturellement son logement.
Chauffage
Avantages et inconvénients d'une pompe à chaleur
Chauffe-eau solaire
Pompe à chaleur d'avenir


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2016

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Touslesdiagnostics.com

Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers