Chauffage au bois


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreChauffage


Chauffage bois

Grâce aux performances des nouveaux poêles et aux aides fiscales, le chauffage au bois cumule de nombreux atouts



Se chauffer au bois : le poêle séduit les français

Les poêles à bois modernes ont fait des progrès spectaculaires et présentent pour certains des taux de combustion proche de 90%. En France, un ménage sur deux (soit 6 millions de foyers) en résidence individuelle utilise le chauffage au bois comme source de chauffage principal ou secondaire.

De plus avec l’augmentation du prix du pétrole et du gaz, le bois se révèle être en terme de coût et de confort l’alternative la plus économique et la plus écologique (faible bilan CO2).

Choisir la puissance de son poêle à bois

Plusieurs facteurs déterminent la puissance du poêle au bois. L’ isolation de la maison, la vigueur ou la clémence du climat, le choix d’un chauffage principal ou d’appoint… Aidez vous du tableau ci-dessous pour choisir la puissance de votre poêle (calcul informatif avec une hauteur sous plafond de 2.50m)

Puissance

6kW

8kW

10kW

12kW

Maison bien isolée

80m²

110m²

135m²

160m²

Maison mal isolée

30m²

 40m²

 50m²

 60m²

A noter : ne choisissez pas un chauffage surdimensionné, dans l’idéal un chauffage au bois doit fonctionner à plein régime. Cela permet un meilleur rendement, évite l’encrassement par le goudron et la suie, pollue moins.

Choisir son bois de chauffe

Le choix du combustible est important pour bien chauffer votre maison. Les essences de bois sont classées en deux grandes familles.

  • les feuillus durs (chêne, hêtre, frêne, châtaigner, charme…)
  • les résineux et feuillus tendres (épicéa, sapin, pin, mélèze, saule, peuplier…)

Les bois durs ont un grand pouvoir calorique, ils brûlent mieux et plus longtemps (à l’exception du châtaignier qui éclate en brûlant). Les résineux présentent l’avantage de monter vite en température.

Mais pensez avant tout à utiliser un bois bien sec. Un bon bois n’a plus d’écorce et produit un son sec lorsque l’on le tape contre une autre bûche, ce qui nécessite en général deux ans de séchage.

Aides fiscales pour l'achat d'un poêle à bois

Vous pouvez bénéficier pour l’achat et l’installation d’un poêle à bois :

  • un taux de TVA de 5.5% si la pose est effectuée par un Professionnel
  • une subvention de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah), sous condition d’éligibilité
  • une subvention régionale selon les régions

Date de mise à jour : 15/10/2008


Et aussi sur le même thème :

Chauffage au bois : opter pour un poêle à bois
Choisir son mode de chauffage


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2016

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Touslesdiagnostics.com

Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers