La maison bioclimatique


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreDéveloppement durable


La réduction des besoins énergétiques est l’un des enjeux de la maison bioclimatique

Tirer parti de son environnement pour améliorer le confort et la performance énergétique de l’habitat, tels sont les enjeux de la maison bioclimatique. Explications.

 

Les grands principes de la maison bioclimatique

Les objectifs d’une maison bioclimatique sont multiples et nécessitent une étude précise du projet et des facteurs environnementaux. La maison doit en effet offrir un confort optimal en toutes saisons. Il est aussi essentiel de limiter la consommation énergétique et de préserver les ressources en eau.

Concrètement, pour construite une maison bioclimatique, il est nécessaire de respecter les points fondamentaux suivants :

  1. L’orientation,
  2. L’isolation,
  3. La ventilation,
  4. Les énergies renouvelables.

Limiter les besoins énergétiques : un des règles de base de la maison bioclimatique

L’orientation de l’habitation et son isolation sont au cœur du projet de construction bioclimatique. En effet, ce type de maison ne nécessite presque pas de chauffage.

Pour réduire les besoins énergétiques et améliorer le confort été comme hiver, l’orientation du bien est primordiale. Les pièces à vivre seront exposées au sud pour profiter d’un ensoleillement maximum. Les chambres seront orientées à l’est ou à l’ouest pour profiter du lever ou du coucher du soleil. Enfin, on placera les autres pièces au nord (garage, buanderie, sanitaires…).

Les maisons bioclimatiques doivent également être bien isolées. Elles sont généralement équipées de triple vitrage. L’isolation par l’extérieur des murs permet d’éviter les ponts thermiques.

 

La ventilation, une question centrale dans la maison bioclimatique

Une maison bioclimatique est parfaitement étanche. Il est donc indispensable de choisir un système de VMC performant pour renouveler l’air intérieur et assurer le confort des occupants. C’est aussi l’opportunité de choisir de coupler la VMC avec un système comme le puits canadien qui va permettre de rafraichir l’air intérieur en été ou de le préchauffer en hiver.

 

Les énergies renouvelables au cœur de la maison bioclimatique

Enfin, une maison bioclimatique ne nécessite que peu de chauffage. L’utilisation d’un poêle à bois est ici tout indiquée. Pour chauffer l’eau, on pourra aussi opter pour un chauffe-eau solaire. Les capteurs solaires permettent également de fournir de l’eau chaude à votre machine à laver par exemple.

Ecologique et économique, la maison bioclimatique s’intègre parfaitement à son environnement et offre un excellent confort à ses occupants.

 

Publié par


Date de mise à jour : 09/02/2019

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers