Réduire les risques d’incendie dans l’habitat


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreSécurité


Camion de pompier en route vers une maison en flamme

Près de 25% des incendies sont d’origine électrique, c’est pourquoi il est nécessaire d’être vigilent au bon fonctionnement des installations électriques présentes au sein de son logement. Faire établir un diagnostic électrique ainsi qu’un diagnostic incendie vous permet d’écarter les risques de départ d’incendie. Equiper sa maison d’un DAAF est également important.

Faites vérifier votre installation électrique  

Si les départs d’incendies domestiques peuvent être causés involontairement par une erreur humaine (14% des incendies sont déclenchés par un enfant ayant manqué à la surveillance de ses parents), dans 25% des cas ils sont d’origine électrique.

Les dangers liés à une installation électrique défectueuse sont connus de tous. Un simple court-circuit peut être à l’origine d’un incendie. Ainsi afin d’améliorer la protection des habitants, les pouvoirs publics ont rendu obligatoire le diagnostic relatif à l’état des installations intérieures électriques. Pour savoir si une installation ne présente aucun risque pour la sécurité des occupants, il suffit de faire appel à un expert diagnostiqueur qui évaluera sa bonne conformité en effectuant une analyse globale des appareils.

Le diagnostic incendie pour prévenir les risques d’incendie domestique

Le diagnostic incendie est un diagnostic facultatif, au même titre que le diagnostic radon ou légionellose.

Grâce à cette expertise poussée, le diagnostiqueur déterminera les mesures nécessaires à mettre en place en vue d’écarter ou de diminuer tout risque de départ d’incendie (mise en place d’extincteurs, de détecteurs de fumée, de portes coupe-feu…).

Ce diagnostic ne possède pas de validité. Celle-ci dépend uniquement de l’évolution des normes d’incendie et de l’entretien des équipements de sécurité (extincteurs, détecteurs de fumée…).

Le détecteur de fumée, n’attendez pas pour l’installer

A compter du 8 mars 2015, l’installation d’un Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée (DAAF) dans les habitations sera obligatoire. Ne tardez pas à l’installer. Peu cher, cet appareil permet de sécuriser l’habitat.

Attention : Le détecteur doit porter la mention CE associée à la norme européenne EN 14604.

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 09/10/2014


Et aussi sur le même thème :

Bénéficiez d’une réduction sur vos diagnostics avec notre partenaire Allodiagnostic : code partenaire DIAGLPE


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers