Les peintures écologiques


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreTravaux immobilier


Les peintures écologiques contiennent très peu de COV, ces composés organiques volatiles, néfastes pour la santé

Pollution intérieure, produits chimiques… Les peintures peuvent être source de toxicité. De plus en plus, les gammes de peintures dites naturelles se développent. Sont-elles vraiment non polluantes ?

 

Qu’est-ce qu’une peinture naturelle ?

Une peinture dite naturelle ou biologique peut porter cette appellation à partir du moment où elle est composée de plus de 95 % d’ingrédients d’origine naturelle (chaux, argile, huile de lin…). Ce taux peut varier selon les marques, pour atteindre dans certains cas 100 %. Si les peintures biologiques sont conçues avec des composants d’origine naturelle, elles n’en ont pas moins de très bonnes qualités (facilité d’application, tenue dans le temps, couleurs…). Leur seul défaut est de sécher moins vite. Il faut compter 6 heures à  12 heures entre chaque couche. A noter tout de même qu’une composition naturelle peut être allergisante. Les terpènes par exemple (issus des agrumes ou du pin) qui servent de liant peuvent être irritants. Comme pour une peinture classique, mieux vaut penser à mettre des gants pour l’appliquer.

Retrouvez nos conseils pour bien peindre.

 

Quelle différence entre la peinture naturelle et la peinture écologique ?

Il ne faut pas confondre peinture naturelle ou biologique, formulée à partir de composants naturels et peinture écologique. Cette dernière peut en effet être composée d’ingrédients non naturels, mais par contre, elle est qualifiée d’écologique car comme les peintures naturelles, elle n’émet que très peu de composés organiques volatiles (COV), c’est-à-dire moins de 1 à 5 g/L, sachant que la réglementation autorise jusqu’à 30 g/L.  En dessous de 5 g/L, la mention sans COV peut être appliquée sur le pot. S’il n’est pas possible de n’avoir aucun COV dans une peinture, ces peintures écologiques polluent moins, l’air intérieur notamment. Les pots vides peuvent d’ailleurs être jetés avec les déchets ménagers. (Pour rappel, les COV sont des perturbateurs endocriniens).

Dans tous les cas, avant d’acheter votre peinture, pensez à lire l’étiquette pour connaitre leur composition exacte. Certains labels peuvent vous aider dans votre choix (Ecolabel, NF Environnement…).

Enfin, après l’application, pensez à aérer la pièce, pour éviter la persistance dans l’air des COV. Il est bon de savoir que c’est trois jours après l’application que la peinture en dégage le plus.

 

Publié par

 
Date de mise à jour : 04/02/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers