Aménager des combles en chambre


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreTravaux immobilier


Installer un velux sur les toits permet d’apporter de la lumière naturelle aux combles

Transformer un grenier ou des combles en chambre permet d’augmenter la surface habitable de son logement sans avoir à déménager. Vous devrez toutefois respecter la réglementation. Explications.

 

Aménager des combles en chambre : déclaration de travaux ou permis de construire ?

Avant de créer une pièce supplémentaire dans les combles de votre maison, il vous faudra obtenir les autorisations nécessaires. Selon les cas, vous devrez déposer une déclaration préalable de travaux en mairie ou demander un permis de construire.

 

Si les travaux concernent une pièce d’une surface au sol comprise entre 5 et 20 m², une déclaration préalable suffit. Si le logement est situé dans une zone urbaine d’une commune couverte par un PLU (Plan Local d’Urbanisme), la surface plancher maximale de la nouvelle pièce peut atteindre 40 m² à condition que la surface totale du logement après travaux n’excède pas 150 m². Une déclaration de travaux vous permettra aussi de créer une fenêtre de toit.

 

Si les surfaces planchers dépassent les seuils cités précédemment, il vous faudra obtenir un permis de construire. C’est également le cas si le logement est situé dans un immeuble inscrit aux monuments historiques ou dans un secteur sauvegardé. Enfin, si les travaux modifient la façade ou touchent aux structures porteuses, un permis de construire est également nécessaire.

 

Aménagement de combles en chambres : veillez à respecter les règlements de lotissement ou de copropriété

Selon la situation, vous devrez également prendre en compte certaines réglementations spécifiques.

 

Si le logement est situé dans une copropriété, il faudra s’assurer que les combles constituent bien des parties privatives et non des parties communes et que leur aménagement n’enfreint pas le règlement de copropriété.

 

Si le logement est situé dans un lotissement, vous devrez notamment vérifier que les travaux sont compatibles avec les règles du cahier des charges du lotissement.

 

Enfin, dans tous les cas, pensez à respecter les normes d’habitabilité et de construction (surface et volume, évacuation des eaux usées, électricité…), notamment si vous envisagez de louer le local aménagé dans les combles à un étudiant.

 

  Publié par Anne Maurel


Date de mise à jour : 09/09/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers