Rénover sa façade


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreTravaux immobilier


En moyenne, une façade doit être rénovée tous les 10 à 15 ans

La façade de votre maison est le rempart contre les agressions climatiques. Pluies, vents, grêles ou simplement temps qui passe : on estime qu’une façade doit être rénovée tous les 10 à 15 ans. Suivez les conseils des pros !

 

Repérez les signes de vieillissement de votre façade

Selon les matériaux employés sur votre façade, les signes de vieillissement de celle-ci ne seront pas les mêmes. Malgré tout certains sont universels. La mousse est, par exemple, le signe que vos murs sont détériorés et souffrent de l’humidité. De même, lorsque le revêtement vieillit, il peut se décoller en emportant la paroi du dessous.

En revanche, si vous découvrez une ou plusieurs fissures sur votre façade, il est grand temps d’intervenir. Lorsqu’elles ne dépassent pas 2 mm, celles-ci peuvent être traitées par vos soins en appliquant un revêtement d’imperméabilité. Au-delà de 2 mm, elles nécessitent l’intervention d’un professionnel. En effet, une fissure est toujours synonyme de risques d’infiltration.

 

Nettoyez et préparez votre façade

Une peinture, ou tout autre revêtement mural, s’appliquent sur support propre et sain. Il vous faudra donc passer par l’étape nettoyage avant de commencer les travaux de ravalement de votre façade. Pour cela, vous pouvez vous munir d’un nettoyeur haute pression, ou, si vous n’en avez pas, d’un jet d’eau et d’une brosse. Ôtez toutes les imperfections (traces de boue, de pollution…), mais également les parties friables.

Ceci fait, vous pouvez découvrir de nouveaux défauts sur votre façade : remontées humides ou fissures. Traitez-les avant toute autre intervention ! Ne négligez pas non plus la pose d’un traitement anti-mousse ou hydrofuge. Recommandés par les professionnels, mais pourtant rarement utilisés, ces produits permettent aux revêtements de durer plus longtemps en les protégeant de l’humidité et des infiltrations.

 

Ravalement de façade : pensez aux formalités administratives

Vous devez, avant toute intervention, consulter le Plan local d’urbanisme (PLU) ou le Plan d’occupation des sols (POS) de votre commune. Et notamment les conditions particulières où sont spécifiées les couleurs et parfois les matériaux autorisés. Vous devrez également déposer une déclaration préalable (DP) auprès de votre mairie.

Profitez-en pour vous renseigner sur les éventuelles formalités nécessaires avant la pose d’un échafaudage. Dans certains cas (bâtiment historique à proximité par exemple), vous devrez demander une autorisation à l’administration.

 

Déterminez la nature de l’ancien revêtement de votre façade

Pour savoir quel type de matériau vous allez pouvoir appliquer sur votre façade, il est nécessaire de connaitre celui qui la recouvre actuellement. En effet, selon le support déjà présent sur le mur, votre nouveau revêtement pourrait ne pas adhérer. C’est le cas si vous appliquez une peinture minérale (composée de chaux par exemple) sur une peinture organique.

Pour déterminer la nature de la peinture qui recouvre votre façade, vous pouvez approcher votre mur avec la flamme d’un briquet : si la peinture se ramollit, vous avez affaire à une matière organique.

 

Rénovation de façade : choisissez et appliquez le nouveau revêtement

Un mur en brique, pierre ou béton nécessite souvent la pose d’un enduit. Celui-ci a pour but d’uniformiser la surface, de protéger la matière et de déterminer le style donné à la maison. Lors de votre rénovation, vous devez le choisir avec soin pour qu’il garantisse à vos murs une bonne respiration. Cette dernière étant le gage d’un plus grand confort dans la maison.

Il existe de nombreux enduits : minéral ou organique, mince ou épais, à poser à la brosse ou à la truelle… les matériaux minéraux ont la particularité de parfaitement respecter le bâti ancien des maisons. Quant aux enduits organiques, qui se posent généralement avec une taloche, ils permettent différents types de finition. Pour finir, les enduits projetables, nécessitant l’emploi d’une machine, sont généralement posés par des professionnels.

Après la pose de l’enduit, il ne vous reste plus qu’à peindre. Cette finition peut vous permettre de donner différents styles à votre façade. Mais comme pour toute peinture, elle nécessite un peu de savoir-faire. Commencez par les angles et les coins puis appliquez en plusieurs couches la peinture en croisant les passages. Attention : ne faites pas de pause durant votre travail sous peine de voir apparaitre de vilains raccords.

 

Publié par l’équipe éditoriale de

 

Date de mise à jour : 17/09/2016

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers