Les diagnostics qui facilitent la vente


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreDiagnostics


La qualité de la connexion internet est un critère important pour certains acheteurs

Rassurer un acquéreur potentiel sur la qualité de votre bien immobilier est essentiel pour la vente. Les diagnostics peuvent vous y aider. Découvrez comment.

 

Les diagnostics obligatoires pour vendre un bien immobilier

Dans le cadre de la vente d’un bien immobilier, le propriétaire doit présenter aux acquéreurs potentiels un dossier de diagnostic technique (DDT). C’est une obligation légale qui vise à informer l’acheteur de la conformité du bien ou d’éventuelles anomalies. L’idéal est bien évidemment de présenter des diagnostics sans aucune anomalie.

Le dossier de diagnostic technique doit regrouper :

  • Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)
  • Constat des risques d’exposition au plomb
  • Etat de l’installation intérieure d’électricité
  • Etat de l’installation intérieure de gaz
  • Etat d’amiante
  • Etat de l’installation d’assainissement non-collectif
  • Etat des servitudes risques et d’information des sols
  • Etat parasitaire relatif aux termites

Quels sont les diagnostics facultatifs qui peuvent faciliter la transaction ?

En complément du DDT, il est possible de proposer aux acquéreurs potentiels d’autres éléments d’information qui les rassureront sur les atouts d’un bien immobilier.

On peut par exemple envisager de réaliser des diagnostics concernant :

  • La qualité de la connexion internet : c’est un point de plus en plus important pour les acheteurs. Le diagnostic de performance numérique va non seulement évaluer la qualité de la connexion internet (ADSL, fibre, câble…), mais aussi de la réception mobile (3G et 4G),
  • L’ensoleillement et la luminosité : au-delà de l’orientation de la maison et des visites réalisées à différents moments de la journée pour convaincre l’acquéreur, certaines entreprises proposent de réaliser un diagnostic basé sur des algorithmes et des données météorologiques pour déterminer le niveau d’ensoleillement par pièce, selon le moment de l’année et de la journée,
  • La qualité de l’air intérieur : la pollution intérieure est une préoccupation majeure ces dernières années. Sur le site de l’Ademe, vous pouvez obtenir un certificat de la pureté de l’air basé sur un questionnaire précis.

Ces éléments pourront jouer sur la décision des acquéreurs potentiels mais aussi sur le prix de la vente. Ne les négligez pas !

 

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 15/12/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers