L’état des lieux


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreGuide pratique du locataire


Prenez le temps de remplir avec précision l’état du logement que vous allez louer

Obligatoire et important dans le cadre d’un contrat de location, un état des lieux doit être signé entre vous et votre propriétaire avant que vous ne preniez possession de votre nouveau logement. Si vous négligez cette étape, vous risquez de devoir payer le jour de votre départ pour des dégâts que vous n’auriez pas commis. Pour ne rien oublier, suivez nos conseils…

 

Avant de réaliser l’état des lieux

Avant de vous déplacer pour rédiger l’état des lieux, faites-vous confirmer que l’électricité sera disponible. Et surtout si vous réalisez la visite en fin de journée, ce qui nécessite un éclairage de bonne qualité. Le jour même, vérifiez avec soin le réseau électrique et le bon fonctionnement des appareils (chauffage, réfrigérateur, plaques…). De même, assurez-vous du fonctionnement des réseaux de gaz et d’eau pour pouvoir tester la chaudière, les plaques de cuisson ou encore la douche.

Avant de partir de chez vous, glissez dans votre sac un appareil photo, bien pratique pour prendre en photo les pièces et les équipements et contrer ainsi tout litige éventuel.

 

Le jour de l’état des lieux

Votre état des lieux doit être précis et décrire votre futur logement pièce par pièce. De même, tous les équipements de ce dernier doivent être répertoriés et décrits avec soin.

 

Prenez soin de :

  • Signaler tout défaut qui altérerait les sols, les murs et même les plafonds du logement (fissures, taches, peinture en mauvais état…)
  • Vérifiez l’état des fermetures (fenêtres, vitres, portes, volets ou encore portes de placards) ainsi que les serrures. Tester en même temps l’ouverture de chacun.
  • Si vous ne pouvez tester le fonctionnement des équipements électriques, notifiez des réserves sur votre état des lieux. N’oubliez pas de recenser les ampoules manquantes.

 

En bref, la rédaction de l’état des lieux doit être explicite et précise. Bannissez les termes généraux tels que « bon état », « état correct », « passable »…

N’oubliez pas que c’est également à ce moment que doivent être relevés les index des compteurs de gaz, d’eau et d’électricité.

Ne vous pressez pas et sachez que dans certains cas, les propriétaires et agences préfèrent rédiger soigneusement l’état des lieux de sortie et bâcler celui d’entrée…

 

Une fois l’état des lieux signé

Si vous découvrez un défaut important dans les jours qui suivent votre emménagement, signalez-le rapidement à votre propriétaire à l’aide d’un courrier recommandé.

Et pour finir, sachez que vous pourrez toujours saisir la commission départementale de conciliation en cas de litige.

 

Publié par

 

Date de mise à jour : 29/08/2015

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers