Les villes où les prix risquent de monter en 2016


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitrePrix du marché de l’immobilier par ville


Nantes pourrait obtenir la palme de la plus forte progression de prix en 2016 !

En 2016, les prix de l’immobilier pourraient grimper dans trois grandes agglomérations françaises

Selon l'avis de certains experts, la majorité des grandes villes françaises verront les prix de leurs biens immobiliers plutôt baisser en 2016. Mais ils pourraient grimper dans certaines d’entre elles. Cette hausse du tarif des logements devrait toutefois rester modérée. Selon une étude du réseau Meilleursagents.com, elle ne devrait en effet pas excéder les +4%. Les prix des biens immobiliers devraient en revanche diminuer dans sept des dix premières villes de l’Hexagone.

 

La plus forte progression de prix en 2016 aura lieu à Nantes, selon les prévisions

Selon le groupe Meilleursagents, c’est la ville  Nantes en Loire Atlantique qui obtiendra la palme de la plus forte progression de prix en 2016 ! Pour le moment, les biens immobiliers de la ville affichent une moyenne de 2.555 euros par mètre carré. Un tarif qui devrait se renchérir de 2 à 4%. L’indice de tension immobilière (ITI) de la préfecture de la région Pays de la Loire se situe actuellement à 1,7, signe d’une dynamique positive. Cela signifie que pour un bien immobilier mis en vente sur le marché nantais, il y a 1,7 acheteurs en recherche d’un achat à conclure.

 

Les prix de l’immobilier pourraient aussi grimper à Bordeaux et Lyon

A la deuxième place de son classement, Meilleursagents classe la commune de Bordeaux. Il estime que les prix des logements bordelais augmenteront de 1 à 3% en 2016. La ville de Gironde voit son mètre carré se négocier à 3.074 euros actuellement, et l’indice de tension immobilière (ITI) se situe à 1,3.

La troisième ville de France qui devrait subir une hausse des prix de l'immobilier cette année est Lyon, avec une évolution similaire. L'indice de tension immobilière indique 1,5 dans la préfecture de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, et le mètre carré se négocie à 3.215 euros.

 

Publié par


Date de mise à jour : 05/02/2016

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers