Estimer le prix de son logement


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitrePrix immobiliers : actualité et évolution


Savoir évaluer la valeur de son bien est essentiel pour le vendre dans de bonnes conditions

Première étape indispensable avant la mise en vente, l’estimation du prix de votre logement n’est pas toujours facile. Pour ne pas vous tromper et pour donner à votre bien son juste prix, suivez nos conseils…

 

Prix d’un logement : l’état du marché immobilier local, premier critère

Premier conseil : même si vous êtes très attaché à votre habitation, il va vous falloir faire preuve de recul pour fixer son juste prix. En effet, ce dernier découle beaucoup plus de l’état du marché et de l’offre et de la demande que de sa valeur sentimentale.

Il vous faudra donc vous renseigner et étudier le marché immobilier local en particulier l’état de l’offre et de la demande. Puis, en tirer les bonnes conclusions mêmes si elles vous semblent défavorables. Ce n’est qu’en pratiquant ainsi que vous arriverez à estimer votre bien sans le surévaluer.

Attention à la fausse bonne idée qui voudrait que l’on se base sur le prix d’achat du bien pour évaluer son prix de vente. La valeur d’un bien n’est pas linéaire dans le temps et peut fortement varier d’une période à l’autre.

 

Estimation du prix de votre logement : posez-vous les bonnes questions

En plus de la situation du marché, d’autres critères sont à prendre en compte. Il vous faudra donc répondre à quelques questions :

  1. Vendez-vous un appartement ou une maison ? 
    Si cette question peut vous sembler couler de source, il est pourtant indispensable d’y répondre. Un appartement se vend généralement moins cher qu’une maison placée dans le même secteur. Cette dernière offre en effet plus souvent un espace extérieur privatif (terrasse et/ou jardin).
     
  2. Quel est état de votre logement ?
    Il s’agit là aussi de faire preuve de discernement et d’estimer en toute honnêteté l’état général de votre habitation. Si elle ne nécessite que quelques rafraîchissements, sa valeur ne baissera pas. En revanche quand certains travaux de gros œuvre sont rendus nécessaires par son état (rénovation de la toiture ou de l’électricité, grosses réparations…), vous devrez baisser votre prix en conséquence.
    Nous vous conseillons : Valeur de l'immobilier, la lettre du DPE peut peser lourd sur le prix de vente.
  3. Où se situe votre bien ?
    En matière de localisation, de nombreux facteurs peuvent jouer sur le prix de votre logement : la présence d’une voie aérienne, l’éloignement des commodités telles les gares, les écoles ou les commerces… Sans oublier le quartier et la ville !
     
  4. Comment est aménagé votre bien et sur quelle superficie ?
    Le nombre de mètres carrés de votre domicile entre pour une bonne part dans son évaluation. Mais attention, son agencement (nombre de salles de bains, disposition des chambres…) joue également sur son prix. Celui-ci peut, entre deux biens de même superficie et dans la même localisation, faire évoluer favorablement ou défavorablement celui-ci. De même, le nombre de pièces ainsi que leur nature sont à prendre en compte.

 

Trouver le juste prix de votre logement pour le vendre plus rapidement

Évaluer votre logement au bon prix, en prenant en compte non seulement l’état du marché, mais également ses caractéristiques, vous permettra de le vendre plus rapidement. Pour vous y aider, vous pouvez bien entendu faire appel à un professionnel.

 

Publié par

 

Date de mise à jour : 22/01/2016

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers