Traitement bio pucerons : Des solutions écologiques pour venir à bout des pucerons au jardin


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreJardinage


Traitement bio puceron

Les pucerons sont les ennemis du jardinier. Si certains végétaux du jardin ou du potager sont particulièrement sensibles aux attaques des pucerons (le rosier, les fèves…), des solutions écologiques permettent de venir à bout de ses insectes indésirables. Gros plan sur les traitements bio anti-pucerons.



Le puceron, l’ennemi du jardin

Les pucerons représentent une véritable calamité, autant pour les jardiniers que pour les agriculteurs. Le phylloxéra, apparenté aux pucerons, décima au début du 20ème siècle tout le vignoble français, manquant de porter un coup fatal à une tradition plurimillénaire. Si nos jardins ne risquent pas la désertification, certains végétaux comme les rosiers souffrent des attaques répétées des pucerons. Pourtant des traitements bio contre les pucerons existent et permettent de préserver à la fois les plantes, la nature et la santé du jardinier.

Des produits naturels à confectionner vous-même

Certaines recettes, faciles à mettre en œuvre, sont d'excellents répulsifs contre les pucerons. Ainsi, vous pouvez diluer à 5% du savon noir et le pulvériser sur vos plantes. Il est important d'opter pour un savon noir naturel : ceux vendus en supermarché sont souvent des ersatz à base de produits chimiques ayant des effets phytocides.

Une synergie entre plantes

Certaines fleurs sont aussi réputées éloigner les pucerons. Ainsi, le thym, la sarriette, la menthe et l'œillet d'inde ont un effet répulsif sur de nombreuses espèces de pucerons. Planter de la sarriette ou du thym au pied de vos rosiers les préservera ainsi d'une invasion, et vous disposerez en outre de délicieuses plantes aromatiques pour relever vos plats.

La lutte écologique par l'introduction de prédateurs naturels

Les pucerons redoutent un autre insecte, fauve vorace qui à lui seul peut dévorer jusqu'à cent cinquante de leurs congénères. Cet insecte terrifiant, vous le connaissez forcément. Vous l'avez déjà regardé s'envoler du dos de votre main et vous l'appelez la "bête à bon dieu". La coccinelle, puisque c'est bien d'elle qu'il s'agit, peut éradiquer une population de pucerons trop envahissante. Son impact sur l'écosystème est nul : en l'absence de nourriture, les coléoptères disparaissent. On peut trouver, en jardinerie ou sur Internet, des larves de coccinelles à libérer dans son jardin.


Date de mise à jour : 27/07/2011


Et aussi sur le même thème :

Oïdium traitement : Comment lutter en bio contre l’oïdium



Pour en savoir plus :
Jardiner sans pesticide, dangers des pesticides, bonnes pratiques
Jardinage biologique, cultures associées


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers