Lombricompostage : Art de faire son compost


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreJardinage


Lombricompostage

Le lombricompostage permet de recycler les déchets de la cuisine et de fabriquer son propre compost même sans avoir de jardin. Offrant de multiples avantages, le procédé repose sur l’utilisation de vers de compost. Le lombricompostage vous intéresse ? Voici comment procéder

Lombricompostage : avantages

Le lombricompostage a recours aux vers pour composter les déchets de la cuisine. Riches en éléments nutritifs directement assimilables par les végétaux, le compost et l’ engrais naturel liquide (ou "thé de vers") produits par le lombricompostage font un amendement de qualité, idéal pour les plantes d’intérieur ou d’extérieur.
Le lombricompostage, aussi appelé vermicompostage, offre plusieurs avantages :

  • Compostage individuel adapté en milieu urbain ( appartement ou maison sans jardin)
  • Simple à mettre en œuvre
  • Encombrement limité
  • Pas d’odeur nauséabonde
  • Entretien réduit
  • Réalisation d’un amendement naturel de haute qualité nutritionnel pour le sol et les végétaux
Lombricompostage : vers de compost

Le lombricompostage utilise trois espèces de vers de compost :

  • L’Eisenia foetida qui se nourrit de matières en décomposition
  • L’Eisenia andreï qui préfère les matières fraîches
  • Le Dendrobeana veneta, plus robuste et plus productif que l’Eisenia


Les vers de compost peuvent manger jusqu’à la moitié de leur poids par jour, leur nombre doublant en moyenne tous les 2 mois. Tous les déchets de la cuisine peuvent être mis à composter hormis les os, les agrumes, les plats épicés ou très salés.

Lombricompostage : comment procéder ?

Pour faire du lombricompostage, il faut procéder comme suit :

  • Disposer d’un composteur percée de trous et munie d’un récupérateur de jus
  • Placer de la litière humidifiée (papiers, cartons, paille, sciure de bois, terre…) au fond du composteur
  • Placer les vers (un minimum de 500g) et les laisser un peu plus d’une semaine s’habituer à leur nouvel environnement
  • Placer un peu de déchets organiques (moins de la moitié du poids total des vers)
  • Ajouter régulièrement des déchets frais
  • Ajouter de temps à autres des cartons coupés en morceaux
  • Veiller à ce que de la pourriture n’apparaisse pas

Les vers de compost se développent dans l’obscurité, à une température de 15 à 25°C et un taux d’humidité de 75 à 85%.
Les premiers résultats sont visibles au bout de 2 mois.
Le compost obtenu peut être utilisé pour amender le jardin, le potager, les jardinières de balcon, les plantes d’intérieur


Date de mise à jour : 07/09/2010


Et aussi sur le même thème :

LombricompostageLombricompostLombricomposteurCompostLombricompostage avantagesLombricompostage versVers de compostLombricompostage comment procéder

Faire son compost
Jardin, engrais verts, utilisations, propriétés, avantages
Vente appartement
Vente maison
Potager en carrés, avantages, aménagement
Cultiver un potager sur son balcon

Pour en savoir plus :
Prendre soin des plantes d’intérieur en hiver
Purifier l’intérieur de votre maison grâce aux plantes
www.terrenative.com


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Plus d'information sur le lombricompostage et la vente appartement :

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers