J’ai été victime d’un dégât des eaux dans ma résidence principale. Mon assureur va-t-il me verser une indemnisation ?


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreTravaux – Entretien


Dégât des eaux

Couvert par l’assurance habitation, le dégât des eaux peut causer de nombreux dommages. Prévenez dès que possible votre assureur, le montant de l’indemnisation dépendra de la nature du sinistre, explications



Dégât des eaux

Défaut de canalisations, inondation, fuite d’eau, débordement dans la salle de bains, de nombreuses causes peuvent être à l’origine d’un dégât des eaux. Plutôt fréquent, ce genre de sinistre peut occasionner des dommages aussi bien aux meubles qu’aux murs et aux sols.
Que l’on soit locataire, propriétaire ou copropriétaire, nul n’est pas à l’abri d’un éventuel dégât des eaux. C’est pourquoi, l’ assurance multirisque habitation inclut un volet consacré à ce type de sinistre. Si vous êtes victime d’un dégât des eaux, faites rapidement une déclaration de sinistre auprès de votre assureur.
Si votre dégât des eaux a provoqué des dommages chez un voisin, remplissez avec la victime un constat amiable de dégât des eaux.
A noter, en tant que locataire, vous devez prévenir le propriétaire du logement que vous soyez à l’origine ou victime d’un dégât des eaux.

Dégât des eaux : prévenir son assureur

Vous êtes victime d’un dégât des eaux, prévenez dès que possible votre assureur. Vous disposez d’un délai de 5 jours ouvrés à partir du moment où vous avez constaté le dégât des eaux, mais le plus tôt est toujours le mieux.
Pour déclarer le sinistre, vous pouvez remplir le constat amiable ou rédiger une lettre que vous adresserez en recommandée précisant :

  • la date du sinistre et les éventuelles causes du dégât des eaux
  • vos coordonnées
  • le numéro de votre contrat d’assurance
  • l’état des lieux : description des dommages apparents

Vous pouvez également appeler votre assureur. De plus en plus d’agences prennent les déclarations par téléphone.
Attention, relisez votre contrat d’assurance habitation car certains dégâts des eaux ne sont pas couverts par l’assurance (débordement dû à un défaut d’entretien, humidité, condensation…).

Dégâts des eaux : indemnisation

Selon la nature de votre dégât des eaux, votre assureur va vous proposer une indemnisation.
L’article 121-1 du Code des assurances prévoit que « l’indemnité due par l’assureur à l’assuré ne peut dépasser le montant de la chose assurée au moment du sinistre ». Ainsi la valeur des biens détériorés par le dégât des eaux sera calculée au jour du sinistre et non sur la base du prix neuf.
Sachez que si le montant des dommages est supérieur à 1.600 euros, l’assurance procède automatiquement à une expertise.


Date de mise à jour : 29/04/2010


Et aussi sur le même thème :

Dégâts des eaux : démarches, indemnisation


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers