Le métier de diagnostiqueur


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL’actualité des diagnostics immobiliers


Le diagnostiqueur immobilier est en charge de faire un état des lieux des biens à vendre ou à louer

Métier d’avenir et novateur, le diagnostiqueur immobilier est sollicité dans le cadre d’une vente ou d’une location immobilière pour réaliser un état des lieux du logement.

 

Diagnostiqueur immobilier : le cadre réglementaire

Il y a bientôt 20 ans, le métier de diagnostiqueur voyait le jour. Dès lors, la législation n’a cessé de se renforcer obligeant les propriétaires ou les bailleurs à fournir un bilan de l’état du bien appelé DDT (dossier de diagnostic technique) aux futurs acquéreurs ou locataires. Les diagnostics sont différents si le bien est mis à la vente ou à la location.

Depuis 2007, des plusieurs certificats (termites, amiante, DPE, électricité, gaz, plomb,…) doivent désormais valider les compétences techniques des diagnostiqueurs.  Ces examens doivent être délivrés par un organisme certificateur agréé par le COFRAC  (comité français d’accréditation). Attention, ces certifications ne sont valables que cinq ans !

A ce jour, seul le diagnostic ERNMT (Etat des Risques Naturels Miniers et Technologiques), qui permet de détecter les risques environnementaux du bien (inondations, mouvements de terrains ...)  ne nécessite pas de certification.

 

Diagnostiqueur immobilier : parcours et formation

Afin de valider leurs certificats, les candidats au métier de diagnostic immobilier doivent  se préparer à un examen théorique ainsi qu’à un examen pratique. La partie théorique, généralement une épreuve écrite sous forme de QCM aborde différentes connaissances générales (construction, législation..) ou spécifiques (l’exposition au plomb, à l’amiante..).

Une fois cette étape franchie, le participant accède à la partie pratique : une mise en situation en présence d’un instructeur durant laquelle le diagnostiqueur doit traiter un ou plusieurs sujets en continu.

La formation du diagnostiqueur quant à elle s’effectue tout au long de sa carrière directement sur le terrain.

Enfin, au-delà des capacités attestées, le diagnostiqueur immobilier se doit de réaliser une veille réglementaire et technique permanente afin de rester informé de l’évolution constante de sa profession et de son champ d’action.

 

Publié par

 

Date de mise à jour : 19/02/2016


Et aussi sur le même thème :

Bénéficiez d’une réduction sur vos diagnostics avec notre partenaire Allodiagnostic : code partenaire DIAGLPE


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers