Brexit : les impacts sur l'immobilier


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité en Europe


Le Brexit va changer les cartes et impacter l’immobilier anglais comme français

Au Royaume-Uni, les propriétaires d'actifs immobiliers s'interrogent !

La sortie de l'Union Européenne va impliquer bien des changements au Royaume-Uni. L'immobilier de Londres entre dès à présent dans une phase de transition…  À quoi doivent s'attendre les propriétaires de biens immobiliers dans le pays? Et en France ? Analyse

 

L'immobilier de Londres voit sa valeur baisser légèrement, suite au Brexit

Suite à l'annonce du Brexit, la livre sterling a subi une chute qui appauvrit les Britanniques. Celle-ci est plus marquée par rapport au dollar, au franc suisse ou au yen, que face à l'euro. La valorisation de l'immobilier a donc diminué sous l'effet de change. Selon les premières estimations, les prix des logements seront mis sous pression à court terme, avant de se stabiliser. Toutefois les investisseurs les plus aisés ne devraient pas pour autant bouder Londres, qui conserve son attractivité. En plus, avec la chute de la livre, la pierre y devient plus attrayante de 10%.

 

Les conséquences du Brexit sur le marché des résidences secondaires en France

La perte de valeur de la livre signifie que les Britanniques ont moins de pouvoir d'achat en ce qui concerne l'acquisition de résidences secondaires en France. Ils risquent donc de déserter le secteur! Les acteurs de l’immobilier situés dans les régions où les acheteurs britanniques représentent une part importante du volume des ventes immobilières, comme l’Aquitaine par exemple, doivent-ils être s’inquiéter ? Certains professionnels restent optimistes, et pensent que les candidats à l'achat vont se bousculer pour conclure une transaction, avant que la livre ne continue de baisser! Toutefois l’avis n’est pas partagé par tous. Comme sur les rives de la Dordogne et en Charente où la clientèle anglaise est très active sur le marché de l’immobilier et où les agents immobiliers ont du mal à accuser le coup. Les Britanniques avaient déjà déserté le secteur avec la crise de 2008, le Brexit risque de casser la dynamique retrouvée récemment sans compter l’impact sur l’artisanat local.

 

Publié par

 

Date de mise à jour : 10/07/2016


Et aussi sur le même thème :

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers