San Francisco : Google investit dans des mobil-homes


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité internationale


A San Francisco, l’immobilier coûte très cher

Territoire des start-ups, le nord de la Californie et plus particulièrement la dénommée « Silicon Valley » est devenu un des secteurs les plus chers des États-Unis en terme d’immobilier. Difficile aujourd’hui de trouver de quoi se loger et à un prix abordable. Conscient des difficultés auxquelles se heurtent ses employés, Google investit dans des mobil-homes.

 

Immobilier à San Francisco : une hausse de 50 % des prix des loyers en 7 ans

Avec 500.000 emplois créés en seulement 7 ans sur son territoire, la Silicon Valley a vu s’installer sur son territoire de nombreux nouveaux habitants, dont une bonne partie à hauts revenus. Conséquence inévitable, à San Francisco les loyers ont augmenté de presque 50 % par rapport à leur niveau de 2010 avec une moyenne de 3.500 dollars par mois pour un studio. Et les appartements se vendent deux fois plus cher qu’en 2009. Pour devenir propriétaires dans le comté de Santa Clara par exemple, les acquéreurs doivent débourser en moyenne plus d’un million de dollars.

 

Cette hausse de l’immobilier aurait contraint au déménagement, 7.500 habitants l’année dernière. Tous sont partis trouver refuge dans des secteurs moins prisés et donc moins chers.

 

Google mise sur les mobil-homes pour faire baisser le prix de l’immobilier

Alertés par des associations de la baie de San Francisco, les géants du net commencent à réagir. Facebook a ainsi fait don de 20 millions de dollars aux communes bordant son campus de Menlo Park pour qu’elles créent des logements à destination des bas revenus.

 

De son côté Google, ou tout au moins sa maison mère Alphabet, vont en revanche investir 30 millions de dollars (soit 26,9 millions d’euros) directement dans des logements « clés en main ». Imaginés et conçus par la start-up Factory OS, ces 300 nouveaux logements sont en réalité des mobil-home. Moins chers (20 à 50 % de moins qu’un logement traditionnel), ils seront installés sur le campus de Google et accueilleront les nouveaux salariés qui peinent aujourd’hui à trouver un gîte. Ceux-ci devraient payer en loyer, selon les chiffres avancés par la start-up, 600 dollars de moins que dans un habitat traditionnel.

 

Ces opérations menées par les deux géants du web devraient permettre, si elles sont concluantes, de faire baisser le prix de la construction dans ce secteur hautement demandé. Pour certains experts, ce type d’habitations modulaires pourrait même être la réponse aux difficultés de logements dans certaines villes des États-Unis comme Détroit, Miami ou même New York.

 

Publié par

 
Date de mise à jour : 02/07/2017


Et aussi sur le même thème :

Google home : c'est quoi cet assistant domestique ? 


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers