Copropriété : les charges d’impayées explosent


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Le nombre de contentieux pour charges impayées est en forte hausse à Paris

Selon un récent rapport publié par le ministère de la Justice, les contentieux pour charges de copropriété impayées ont bondi de 29% entre 2007 et 2017. Sur ces dix années, les tribunaux ont dû traiter un nombre croissant de litiges, passant de 22.3000 à 28.700 plaintes. Dans 8 cas sur 10, ses contentieux portent sur des montants inférieurs à 10.000 euros.

 

Comment expliquer cette hausse des charges de copropriété impayées

La hausse des frais de dépenses est sans doute la première cause qui explique cette envolée de charges impayées. Selon l’Association des responsables de copropriété (ARC), les dépenses liées au fonctionnement des immeubles ont augmenté de 40% ! De quoi impacter sérieusement le porte-monnaie des copropriétaires.

Parallèlement, d’autres facteurs s’ajoutent. La hausse des cotisations des assurances multirisques habitation ainsi que le coût souvent très lourd de travaux de rénovation amputent le pouvoir d’achat des ménages. Il peut s’agir de frais de ravalement de façades, de coût d’installation électrique dans les parties communes, de factures sur les canalisations d’eau ou autres.

La hausse des prix de l’immobilier n’est également pas étrangère à cette flambée des contentieux pour charges impayées. Alors que les prix de l’immobilier ancien ont bondi ces dernières années, pour devenir propriétaire les ménages ont souvent dû emprunter des sommes importantes. Toutes les dépenses imprévues viennent endetter encore davantage ces copropriétaires dont beaucoup arrivent plus à joindre les deux bouts.

 

Charges de copropriété impayées : Paris et les Alpes-Maritimes en tête

Les secteurs les plus touchés par ces contentieux sont des départements où le coût de la vie est élevé. Paris arrive en tête avec 11.2% des litiges. La capitale est suivie par les Alpes-Maritimes (10% des plaintes), la Seine-Saint-Denis (8.7%) et les Hauts-de-Seine (5.1%).

 

Publié par


Date de mise à jour : 08/03/2019

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers