Coût d’une résidence secondaire


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Résidence secondaire

La plupart des Français rêvent d’acheter une résidence secondaire. Si vous aussi vous souhaitez vous lancer, pensez à évaluer les frais et les charges dont vous serez redevable une fois propriétaire.

 

Ne pas sous-estimer les frais courants

L’achat d’une résidence secondaire induit le paiement des frais courants, au même titre que pour votre résidence principale. Vous devrez ainsi payer les frais liés à la consommation d’eau, d’électricité, mais aussi les factures téléphone et Internet. Lorsque le bien acquis fait partie d’une copropriété, les charges peuvent grimper rapidement, notamment si celle-ci dispose d’espaces verts, d’un terrain de tennis, d’une salle de fitness ou d’un gardiennage à l’année. Par exemple, pour une piscine, il faut compter près de 300 euros par an pour l’achat des produits d’entretien, 500 euros pour sa mise route en été et sa mise en hivernage en automne. Enfin, le contrôle régulier de votre piscine par un professionnel coûte en moyenne 1.000 à 2.000 euros par an.

 

Les frais d’entretien et de réparation : jusqu’à 2 % du prix d’achat par an

Les frais liés à l’entretien peuvent être élevés, surtout si votre résidence secondaire reste longtemps inoccupée. Par ailleurs, si votre logement est situé en bord de mer, il risque d’être sujet à des problèmes d’humidité. Ainsi, les frais d’entretien et de réparation atteignent facilement 1 à 2 % du prix d’achat par an. Ce montant peut atteindre 4 % si votre bien immobilier est équipé d’une piscine ou d’un jardin.

 

Le montant de l’assurance plus élevé pour les maisons inoccupées

Votre résidence de vacances doit impérativement être assurée contre le vol et le dommage aux biens. En effet, ces incidents sont plus fréquents dans les résidences secondaires, la plupart étant inoccupées une grande partie de l’année. Vous devrez ainsi souscrire une clause d’inhabitation. L’assurance habitation peut parfois même être plus élevée que celle de votre résidence principale. A cela il faut ajouter le paiement des taxes d’habitation et foncière qui ne sont pas allégées pour les résidences secondaires. Ces taxes ne cessent d’augmenter depuis plusieurs années.

 

La location pour amortir ses charges

Il est tout à fait possible de mettre en location votre résidence secondaire pour amortir les frais d’entretien. Si votre logement est situé dans une grande ville ou sur le littoral, vous pouvez espérer le louer 700 à 2.500 euros la semaine selon la saison et la région. Pour les logements situés en zone rurale, les tarifs sont généralement moins élevés, entre 300 et 1.000 euros la semaine. Plusieurs sites web vous permettent de diffuser votre annonce comme location-et-vacances.com, airbnb.fr, abritel.fr. Attention cependant, vous devrez déclarer les loyers perçus. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre centre des impôts pour connaître les différents régimes d’imposition.

 

 

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 05/02/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers