Etre propriétaire, le rêve des Français


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Entre être locataire ou propriétaire de sa résidence principale, les Français votent en faveur de l’achat

Entre être locataires ou propriétaires de sa résidence principale, les Français ont choisi: pour 89 %, la seconde solution est la plus envieuse. De quoi soutenir encore un temps le marché de la pierre.

 

Les trois-quarts des Français non-propriétaires rêvent d’investir dans un bien immobilier

En France, nous sommes 89 % à nous dire qu’il est important de posséder sa résidence principale. Et même 51 % à penser que c’est essentiel, selon un sondage OpinionWay/Artémis Courtage. Bien entendu, ces chiffres sont à relativiser, les 18-24 ans sont moins nombreux à être persuadés de la nécessité d’être propriétaire (69 % seulement) que le reste de la population.

 

Dans les faits, si aujourd’hui 58 % des Français sont propriétaires, 76 % de ceux qui ne le sont pas en rêvent. Et pour 88 % de nos concitoyens, acheter sa résidence principale permet de se constituer un patrimoine et pour 85 % l’achat relève d’un investissement intéressant. Mais presque tout autant (84 %) pense qu’être propriétaire permet d’être plus en sécurité en cas de chômage ou de maladie et 86 % qu’il s’agit avant tout d’une garantie d’indépendance. Pour finir, 75 % des Français mettent la propriété comme un but à atteindre dans la vie.

 

Propriété : pour les Français, mieux vaut payer des mensualités qu’un loyer

Selon le sondage OpinionWay, ils sont 76 % à penser qu’il est préférable d’être propriétaire de sa résidence principale, seuls 20 % préférant être locataire. Mais ces chiffres s’inversent lorsqu’il s’agit de la résidence de vacances puisque 83 % considèrent que la location est alors préférable.

 

Et en ces temps de taux bas, 63 % des Français sont persuadés que la période est favorable aux emprunteurs (contre 34 % pensant l’inverse). L’achat, et par conséquent le paiement de mensualités de crédit immobilier, sont préférables, pour 71 % des Français, au paiement d’un loyer. Mais c’est parmi les plus aisés que l’on trouve les plus convaincus : 81 % de ces ménages préfèrent l’achat à la location contre 68 % parmi les ménages modestes. Et plus on est âgé, plus on préfère l’achat à la location: 84 % au-dessus de 65 ans et seulement 70 % chez les moins de 34 ans (77 % entre 35 et 49 ans).

 

Les revenus, mais également l’âge peuvent faire baisser la probabilité de devenir propriétaire

Pour les non-propriétaires, les freins à l’achat sont nombreux. Toutefois, c’est le niveau des revenus qui constitue en général le plus gros problème (pour 83 % des sondés). Mais l’âge (à 60 %) et la situation professionnelle (pour 65 %) sont également mis en cause par les non-propriétaires, 5 sur 10 évoquant tout de même leur situation familiale. Depuis le début de l’année 2019, un autre obstacle est apparu : le prélèvement à la source. Ils sont en effet 34 % à songer que celui-ci constitue un frein à la souscription d’un crédit. Et pour finir, près de 4 Français sur 10 (37 %) déplorent un manque de temps.

 

Ces freins sont plus ou moins présents selon la catégorie de population. Ainsi, si 88 % des plus modestes pensent que leurs revenus constituent un problème, ils sont 76 % à le songer chez les plus aisés. De même, si pour 68 % de la première catégorie, la situation professionnelle est en cause, ce n’est le cas que pour 56 % des plus aisés. Quant à l’âge, il constitue un frein pour 73 % des 18 à 24 ans, et pour 82 % des Français dépassant les 50 ans.

 

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 20/03/2019

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers