Coup de frein sur les ventes au 1er trimestre


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Le volume des ventes immobilières ont reculé au 1er trimestre 2018

Si l’année 2017 s’est terminée sur des chiffres records en matière de ventes immobilières, le début de l’année 2018 voit par contre le nombre de transactions baisser. Un effet attendu de la hausse des prix.

 

Un marché immobilier qui s’assagit ?

Après son envolée en 2017, le marché immobilier pourrait bien reprendre un rythme plus normal cette année. C’est en tout cas ce que prédit déjà, pour certains professionnels, la diminution des ventes enregistrée sur les trois premiers mois de l’année 20018. En France, les transactions ont en effet baissé de -4,5 % en moyenne, avec une grosse différence entre Paris (-2 %) et la province (-6 %). Et si les prix ont par contre continué à augmenter, leur hausse a subi un léger repli avec seulement +1,2 % (contre +2,6 % durant le premier trimestre 2017). Il est à noter que là aussi, Paris fait figure d’exception, le mètre carré s’est négocié durant ces trois premiers mois à 9 400 € en moyenne soit une hausse de +5,1 % alors qu’en province, un bien s’achetait à 1 913 €/m² soit un prix moyen en baisse de -0,5 %.

 

La baisse des ventes suit la courbe du pouvoir d’achat immobilier des Français

En effet, même si les taux d’emprunts restent très attractifs, la hausse des prix a fait drastiquement baisser le budget des acquéreurs. Aujourd’hui, à Paris, il faut prévoir une moyenne de 451 200 € pour espérer accéder à la propriété d’un 48 m². C’est un mètre carré de moins qu’à la fin de l’année de 2017 et trois mètres carrés en dessous de ce qu’ils pouvaient espérer acquérir pour le même prix au début de l’année dernière. Les provinciaux ont perdu encore plus en ce début d’année, avec un prix moyen de 181 000 € pour un 94,6 m² soit deux mètres carrés de moins en trois mois.

 

Les locataires paient moins cher en 2018

Pour les locataires, le début de l’année 2018 a été synonyme de baisse des loyers, et même à Paris ! Les Français dépensent aujourd’hui, et en moyenne, 708 € pour résider dans un 58 m² (12,2 €/m²) soit une diminution du loyer mensuel moyen de -----2,5 % sur les trois premiers mois de l’année. Dans la capitale, et ce, même si l’encadrement des loyers n’a plus cours, la baisse a atteint -2 %. C’est toutefois moins que celle constatée dans les villes de moins de 20 000 habitants où l’on se loge pour 630 €/mois dans un 65 m², soit une baisse de -5 %. Toutefois, dans ces villes, les maisons de périphérie sont épargnées par ce phénomène de baisse des loyers avec une moyenne de +2 % soit un loyer mensuel de 737 €. Les appartements avec un loyer mensuel moyen de 591 € connaissent une baisse de -----5 %.

 

 

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 25/04/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers