Vers un record des ventes immobilières en 2018 


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Les particuliers sont nombreux à acheter un bien immobilier

Et si l’année 2018 était l’année de tous les records ? Après le nombre de jours de chaleur, c’est au tour des ventes de logements d’être mises à la une. Et ce sont les notaires de France qui s’y collent, en rendant publique le volume des transactions immobilières.

 

Ventes immobilières en 2018 : les premiers chiffres des notaires

Régulières, les enquêtes réalisées dans tous les offices notariaux de France permettent de prendre le pouls du marché immobilier. Et la dernière étude, qui date de la fin du mois de septembre, révèle que celui-ci se porte formidablement bien. À tel point que l’on parle déjà de forte activité et même pour certains, d’année record. En septembre, d’ailleurs, les ventes, toujours soutenues par des taux d’emprunt très bas, ont repris leur niveau d’avant l’été, cette période habituelle de trêve.

 

De fin juillet 2017 à fin juillet 2018, les notaires de France ont enregistré près de 950.000 ventes de logements. C’est 35.000 de plus que sur la même période de l’année dernière. Pour les professionnels du notariat, cette augmentation pourrait bien signifier que l’année 2018 sera meilleure que la précédente en termes de ventes (968.000 transactions sur toute l’année 2017).

 

Pour 24 % des notaires, les prix devraient diminuer dans les mois à venir. Mais ils étaient 29 % à le penser deux mois auparavant. Cette différence entre en résonnance avec les chiffres de l’Insee, qui, à la fin du mois de juillet, annonçait une augmentation des prix de 2,5 % en un an en province.

 

Immobilier : une époque encore idéale pour les acheteurs

Toutefois, les notaires ne sont pas totalement optimistes : certains indicateurs augurent d’un changement sur le front du marché immobilier. Il s’agit tout d’abord de l’allongement des emprunts immobiliers. Ceux-ci sont aujourd’hui signés pour une durée de 240 mois en moyenne. Cette durée, jamais atteinte depuis 10 ans, signale une difficulté dans l’accession à l’emprunt et donc une diminution du nombre des acheteurs potentiels alors que les vendeurs sont de plus en plus nombreux. De plus, la baisse des loyers freine l’enthousiasme des investisseurs.

 

Pour les notaires, il est donc temps de vendre avant d’acheter un nouveau bien. Ils sont en tout cas 87 % à le penser pour les logements et 62 % pour les terrains à bâtir. Mais vite alors, car les prix devraient baisser, ce qui entrainera de fait, une baisse du pouvoir d’achat immobilier des vendeurs.

 

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 07/11/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2018

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers