L’enthousiasme des acheteurs booste l’immobilier


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


L’immobilier est boosté par les taux immobiliers

Le marché immobilier tourne à plein régime. Les acheteurs profitent de l’attractivité des taux pour concrétiser leur projet habitat. Les délais de vente se font plus courts. Les prix en revanche continuent de progresser.

 

Les taux immobiliers soutiennent le marché

Les exceptionnelles conditions de crédit soutiennent le marché immobilier. Le niveau très bas des taux d’emprunt incite les particuliers encore hésitants à conclure leur projet d’achat immobilier. Il faut dire qu’emprunter est réellement bon marché. Et selon le baromètre du courtier Meilleurtaux.com, les banques ont encore abaissé leurs barèmes. Début juin, les taux moyens relevés ont été de :

  • 1.26% sur 15 ans,
  • 1.47% sur 20 ans,
  • 1.65% sur 25 ans.

Sans compter que les bons dossiers bénéficient de conditions encore plus favorables et parviennent sans trop de difficulté à décrocher des taux encore inférieurs à cette moyenne.

 

Immobilier : les délais de vente reculent

Les acquéreurs étant plus nombreux (pour 10 vendeurs, le nombre d’acheteurs est de 12 à Strasbourg, 13 à Lyon), les transactions progressent et les délais de vente se raccourcissent. D’une façon générale, dans la majorité des grandes villes françaises, les vendeurs arrivent aujourd’hui à trouver un acquéreur moins de trois mois après la mise sur le marché de leur bien immobilier. A l’exception de Marseille, les délais pour vendre ont baissé. Ils sont plus courts de 2 jours à Nice, 3 à Rennes, 4 à Strasbourg, 5 à Toulouse. A Lille, ils ont même gagné 8 jours !

 

Mais les prix des biens immobiliers progressent

La frénésie des acheteurs entretient toutefois une pression sur les prix. Reprenant la main, les vendeurs ont tendance à revoir leur prix à la hausse. Encore timide en province, la tendance est plus forte dans la Capitale et en région parisienne. A Paris, le prix du mètre carré s’élève à 9.679 euros et il a même franchi la barre des 10.000 euros dans 12 arrondissements ! Autant dire que Paris est devenue inaccessible pour de nombreuses familles qui reportent leur choix sur la première couronne. N’empêche que les prix grimpent aussi dans ce secteur. Depuis le début de l’année, ils ont enregistré un bond de plus de 2%. Pour acheter à Montreuil, il faut désormais un budget de 6.000 euros par mètre carré et de 5.800 euros par mètre carré aux Lilas.

En province, la hausse est moins marquée, de +0.7% dans les grandes villes à l’exception de Nice où les prix des logements ont baissé de 0.1%.

 

Publié par Anne Maurel


Date de mise à jour : 12/06/2019

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers