Le budget logement pèse sur le pouvoir d’achat


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Le logement coûte cher aux ménages

On le sait, le logement fait partie des dépenses qui grèvent le plus le budget des Français. Et cette dépense « contrainte » serait en hausse constante. Mais savez-vous quel est le poids exact de l’habitation sur le revenu de nos compatriotes ? Et combien d’entre eux ne peuvent plus ou difficilement l’assumer en ces temps de grognes sociales et de recherche de pouvoir d’achat ?

 

Près d’un quart du budget des Français passe dans le logement

Les chiffres donnés par la dernière étude Sofinscope (Baromêtre Opinion Way/Sofinco) parlent d’eux-mêmes. Le logement pèse de plus en plus lourd dans le budget des Français : en 2018, il représentait en moyenne 24,3 % des dépenses des Français. Soit 1,1 point de plus que l’année précédente.

 

Mais, lorsque l’on parle logement, on trouve souvent de grandes disparités dans les chiffres. Ce taux d’effort moyen a été largement dépassé en ce qui concerne les locataires. Ceux-ci, qu’ils soient logés en parc privé ou en HLM, ont dû consacrer une moyenne de 44 % de leur budget à leur habitation. Et dans les classes populaires, ce taux a atteint 48 % soit près de la moitié des dépenses mensuelles.

 

Logement : une dépense de plus en plus lourde pour les Français

En moyenne, les Français ont dépensé 661 € par mois pour se loger. C’est 30 € de plus qu’en 2017. Et si les locataires ne déboursent « que » 556 € par mois, les propriétaires doivent dépenser 790 €/mois en moyenne pour rembourser leur prêt. Bien entendu, c’est en région parisienne que l’on dépense le plus : 852 €/mois contre 617 € en province.

 

Ces montants élevés ont un impact réel sur l’épargne des Français : ils sont en tout cas 60 % à penser que le logement joue un rôle dans leur capacité d’épargne (27 % un rôle très important). Mais nombre de Français (57 %) rognent aussi sur les vacances et l’amélioration de leur lieu d’habitation. Alors qu’ils sont 53 et 51 % à songer que leurs dépenses logements réduisent également leurs possibilités de loisirs et leur alimentation. À noter qu’ils ne sont que 47 et 44 % à penser que cette dépense dite « contrainte » joue un rôle sur leurs dépenses d’habillement ou de santé.

 

Loyer ou prêt immobilier : plus de 3 Français sur 10 ont des difficultés

Pour autant, si le logement pèse aujourd’hui plus lourd dans le budget des Français, ceux-ci sont moins nombreux qu’avant à considérer que cette dépense est trop importante : 29 % seulement contre 39 % auparavant. C’est parmi les locataires (43 %) et les habitants de la région parisienne que l’on retrouve le plus de personnes le pensant.

 

Plus inquiétant en revanche, 34 % des sondés ont avoué avoir connu ou connaitre des difficultés à assumer leur loyer ou le remboursement de leur prêt immobilier. C’est 3 points de plus que dans la dernière étude. Ce sont les locataires HLM qui sont le plus nombreux à dire connaitre ces difficultés (52 %). Chez les locataires 15 % ont affirmé avoir été ou être sérieusement touchés par les problèmes d’impayés.

 

Pour pallier ces difficultés, 65 % des sondés envisagent de réduire leurs autres dépenses, y compris l’alimentation et 29 % tentent de gagner plus. Seuls 5 % songent à se mettre en colocation et 10 % à déménager dans un logement plus petit donc moins cher.

 

À noter que, même si le système a le vent en poupe depuis de nombreuses années, la location style AirBnB n’est envisagée que par 3 % des sondés comme aide au paiement d’un loyer ou d’une mensualité. Aujourd’hui, seuls 6 % des personnes en difficultés ont eu recours à ce type de location saisonnière.

 

En conclusion, mis à part chez les personnes de plus de 65 ans pour qui le logement ne représente en moyenne que 5 % du budget, les Français paient de plus en plus cher le fait de pouvoir habiter dans un « chez-soi ». Cette dépense, dite contrainte, a donc de plus en plus d’impact non seulement sur le pouvoir d’achat, mais également sur la capacité d’épargne de nos compatriotes.

 

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 25/01/2019

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers