Achat immobilier, prix de l’immobilier, taux d’intérêt, aides fiscales: Trois bonnes raisons pour concrétiser son projet d’achat immobilier


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Achat immobilier

Achat immobilier, prix de l’immobilier

Pour tous ceux qui hésitent encore, c’est le moment de concrétiser son projet d’ achat immobilier. Les conditions actuelles sont en effet favorables aux acheteurs. Parmi ces conditions, les prix de l’immobilier, en baisse partout en France depuis plusieurs mois. Même à Paris, les prix de l’immobilier ont reculé de 7.8% en un an (deuxième trimestre 2009 par rapport au deuxième trimestre 2008). En province, la baisse atteint parfois 10, 15 voir 20% en périphérie des villes.

Achat immobilier, taux d’intérêt

Autre raison qui peut motiver un achat immobilier, la baisse des taux d’intérêt immobilier. D’après les dernières données publiées par l’Observatoire Crédit Logement / CSA, les taux moyens des prêts immobiliers (hors assurance) se sont établis en moyenne à 3.83% en septembre. « Depuis novembre 2008, les taux ont ainsi reculé de 132 points de base pour revenir à leur niveau de l’été 2006 » précise l’étude.

Achat immobilier, aides fiscales

Acheter aujourd’hui un bien immobilier permet en outre de profiter des aides fiscales en faveur de l’immobilier. Déductibilité des intérêts d’emprunt immobilier pour l’achat d’une résidence principale, prêt à taux zéro, dispositif Scellier pour les particuliers qui souhaitent investir dans le locatif… les incitations gouvernementales sont à l’avantage des acheteurs.
Si vous projetez de faire un achat immobilier, profitez de la conjoncture car les conditions actuelles ne dureront pas. « Les particuliers qui ont un projet immobilier ont un an pour bénéficier de cette bonne configuration » explique Michel Mouillard, auteur de l’étude de l’Observatoire Crédit Logement / CSA. « A ceux qui attendent que les prix baissent encore, je dirai qu’ils n’auront raison que si cette baisse n’est pas mangée par une remontée des taux des crédits et une limitation des avantages fiscaux. On peut craindre en effet que les pouvoirs publics ne dégradent les avantages de l’immobilier au fur et à mesure de la reprise de l’activité ».


Date de mise à jour : 13/10/2009

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers