Détecteur de fumée : La plupart des détecteurs de fumée ne seraient pas fiables dénonce l’institut national de la consommation


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Détecteur de fumée

Détecteurs de fumée, institut national de la consommation

Les détecteurs de fumée sont montrés du doigt par l’institut national de la consommation (INC). D’après une étude publiée récemment dans son magazine 60 millions de consommateurs, l’institut national de la consommation dénonce la fiabilité d’un certain nombre de détecteurs de fumée.

Ainsi sur huit modèles testés parmi les plus vendus sur le marché, seuls deux détecteurs de fumée sont conformes.

Détection trop tardive de l’ incendie ou absence totale de détection, l’institut national de la consommation demande un programme de contrôles renforcés à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ainsi qu’un retrait des détecteurs de fumée défectueux. L’INC avait déjà dénoncé des problèmes de détections des feux sur un certain nombre de détecteurs de fumée en 2006.

Détecteurs de fumée, Daaf

Cette étude sur les détecteurs de fumée est publiée alors que la présence d’un Daaf (détecteur avertisseur autonome de fumée) pourrait être rendue obligatoire dans tous les foyers à partir de cet automne.
L’installation obligatoire d’un détecteur de fumée viserait à réduire le nombre de décès dû à des incendies domestiques. « Les fumées tuent plus que les flammes » rappelle l’institut national de la consommation « et une exposition même brève peut entraîner des handicaps à vie ».


Date de mise à jour : 30/09/2009

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers