Immobilier, assurance perte d’emploi : Emprunter malgré la crainte du chômage


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Maison Montcet (01)

Immobilier, assurance perte d’emploi

Les prêts immobiliers sont des crédits à long terme, c'est pourquoi il est recommandé de contracter une assurance perte d’emploi. L’assurance perte d’emploi couvre les engagements du prêteur en cas de chômage.
A noter, seul le chômage consécutif à un licenciement individuel ou collectif est concerné par l’assurance perte d’emploi. Tout autre cas de perte d’emploi (démission, renvoi pour faute grave, période de préavis de licenciement ou de préretraite) est exclu par l'assurance.
La souscription à une assurance perte d’emploi n'est pas obligatoire. Toutefois, depuis le début de la crise financière, plusieurs banques proposent l'assurance perte d’emploi et le refus de la part de l'emprunteur peut dissuader le banquier de prêter la somme sollicitée. Par contre, l’assurance décès, invalidité ou incapacité totale et définitive est une condition nécessaire pour obtenir un prêt immobilier.

Immobilier, assurance perte d’emploi : coût

Si l’assurance perte d’emploi permet d'emprunter malgré la crainte du chômage, elle constitue un élément qui pèse lourd dans le budget de l'emprunteur puisque le coût total des mensualités de remboursement du prêt immobilier augmente.
Son coût varie de 1% à 1,4% des mensualités, mais dans certain cas il peut atteindre jusqu’à deux fois le coût d’une assurance décès.

Immobilier, assurance perte d’emploi : conditions

La souscription à l’assurance perte d’emploi requiert certaines conditions.

  • Condition d'âge. La limite est variable selon l'organisme assureur mais elle est fixée au maximum à 55 ans.
  • Condition de travail. La souscription est réservée aux salariés pouvant justifier d'un contrat de travail à durée indéterminée (CDI) et travaillant dans la même entreprise depuis au moins 6 mois ou 1 an selon les banques.

Les professions libérales, artisans, commerçants, travailleurs indépendants ou exploitants agricoles ne peuvent accéder à l'assurance perte d'emploi.

Immobilier, assurance perte d’emploi : carence, franchise

Lors d'un prêt immobilier, l'assurance perte d’emploi est assortie de délais de carence et de franchise.
Les contrats de prêt intègrent un délai de carence de six mois d'arrêt de travail avant le remboursement du crédit immobilier.
Le délai de franchise peut ne prendre en charge qu'une partie des mensualités, pendant un à quatre ans au maximum.


Date de mise à jour : 21/07/2009


Et aussi sur le même thème :

Assurance perte emploi


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers