Puits canadien : Une climatisation naturelle


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Puits canadien

Puits canadien, principe

Le principe du puits canadien est très simple, il consiste à utiliser l’inertie thermique du sol pour traiter l’air qui servira à ventiler les pièces de la maison. Le puits canadien en assurant le renouvellement de l’air en continu dans la maison contribue à :

  • diminuer les déperditions en hiver
  • rafraîchir le logement en été

En effet, entre 1,60 m et 2 m de profondeur, la température du sol est de 15 °C en été et de 5 °C en hiver. L’air prélevé à l’extérieur de la maison circule dans un tuyau enseveli sous terre avant d’être diffusé dans le logement. Le flux est régulé par un ventilateur. L’air ambiant est plus frais en été et plus chaud en hiver. Le puits canadien permet ainsi de climatiser naturellement une maison. Le puits canadien est souvent couplé à une ventilation mécanique contrôlée (VMC) et à un système de récupération de chaleur double-flux pour assurer un confort parfait en hiver comme en été.

Les dimensions du puits canadien dépendent de plusieurs paramètres : la surface et l’architecture du logement, le débit nécessaire en été et en hiver, le système de ventilation utilisé, la nature du sol, la surface disponible pour la mise en place du tuyau, le budget du propriétaire.

Puits canadien, installation et entretien

L’installation et l’entretien d’un puits canadien doivent être effectués selon des principes bien déterminés. Il est donc important de respecter quelques règles pour réussir l’installation et assurer la durabilité du système en l’entretenant régulièrement.
Voici quelques conseils qui vous permettront de mieux profiter de votre puits canadien.

  • Lors de l’installation, veillez à ce que la section active des tuyaux enterrés ne se trouve pas sous le logement ou le long des fondations. Si cette disposition n’est pas respectée, l’effet inverse se produira : ce sera la maison qui climatisera le puits canadien.
  • L’entrée du puits canadien doit être placée à une hauteur de 1,20 m et doit être accessible pour son entretien.
  • Le filtre doit faire l’objet d’un entretien régulier (tous les 4 mois)

Date de mise à jour : 22/03/2010


Et aussi sur le même thème :

Chauffage géothermique : Horizontale ou verticale, les avantages de la pompe à chaleur géothermique
Equiper sa maison grâce à la géothermie

Pour en savoir plus :
Puits canadien ou provençal, climatisation écologique


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers