Que devient l’immobilier de luxe dans la capitale ?


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'immobilier de prestige


Immobilier particulier luxe

Bilan 2012 de l’immobilier de prestige

Le constat est clair, l’année 2012 aura été difficile pour les transactions immobilières, y compris dans l’ immobilier de luxe. La raréfaction des ventes s’est fait ressentir et les prix de vente des biens prestigieux se sont tassés.

Sur les neuf premiers mois de l’année dernière, le marché a connu une chute des ventes de :

  • 28% pour les biens compris entre 1 et 2 millions d'euros,
  • plus de 40 % pour les biens plus coûteux.

Par ailleurs, les acquéreurs se sont montrés plus exigeants. Tous les prétextes sont bons pour tirer les prix à la baisse et des remises atteignant parfois 20% ont été enregistrées pour les biens présentant des défauts (manque de luminosité par exemple). 

Au delà de 3 millions d’euros, ce ne sont plus les acheteurs français mais des acquéreurs étrangers, comme des russes, des anglais ou encore de riches fortunes des pays arabes qui prennent le relais sur le marché de la transaction haut-de-gamme. Toutefois les élections présidentielles et les réformes fiscales engagées par François Hollande tendent à modifier le comportement de ces acheteurs étrangers à fort pouvoir d’achat qui se montrent plus réticents à l’idée d’acheter dans l’hexagone. Alors que ces derniers représentaient environ 60% des acheteurs avant la crise, ils sont aujourd’hui moins présents sur le marché de l’immobilier de luxe.

A Paris, les prix des biens immobiliers très haut de gamme seraient actuellement inférieurs d'au moins 10% à ceux en vigueur à Londres ou à New York. Pour autant, pas sûr que cela suffise à convaincre les acheteurs internationaux de revenir s'installer sur les bords de Seine. Pour preuve, dans l’un des quartiers les plus cossus de Neuilly-sur-Seine, où de nombreuses personnalités et chefs d'entreprises sont domiciliés, les biens à vendre ne trouvent plus preneurs. Citons l’exemple de cette demeure en parfait état de 3 étages et 5 chambres, mise en vente à 2,6 millions d'euros, qui s’est finalement vendue 2 millions d’euros au terme de plusieurs mois de vente. Les grosses fortunes préfèrent aujourd’hui investir à Londres ou à New York.

Immobilier haut-de-gamme, quel avenir en 2013

L’immobilier de prestige va sans doute pâtir de la crise en 2013, toutefois deux catégories d’investisseurs arrivent en force sur le marché de l’immobilier français de luxe.

D’une part les grandes familles françaises de l’aristocratie restent attachées à l'investissement dans la pierre. Pour eux la situation du marché de l'immobilier haut-de-gamme est porteuse notamment en raison du tassement des prix.  

D’autre part, les investisseurs des pays arabes originaires du Maghreb, du Golfe Persique et de l’Egypte continuent de diversifier leurs actifs dans l’immobilier parisien.

Publié par l’équipe éditoriale de L’immobilier 100% entre Particuliers


Date de mise à jour : 04/01/2013


Et aussi sur le même thème :

Prix immobilier de prestige : Monaco ville la plus chère du monde / actu ai


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Plus d'information sur les annonces de vente immobilière entre particulier

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers