La hausse des prix de l’immobilier s’essouffle à Bordeaux


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'immobilier des villes


A Bordeaux, les prix des appartements anciens se sont envolés ces dernières années

Les prix de l’immobilier à Bordeaux sont parmi les plus chers de France

A Bordeaux, le marché de l’immobilier est en surchauffe. Ces dernières années, les prix des logements ont littéralement flambé dans la préfecture du département de la Gironde. Selon un article publié dans le journal local Sud-Ouest, les prix des appartements dans l’immobilier ancien ont bondi de +248% en 20 ans ! De quoi inquiéter les bordelais qui rencontrent de plus en plus de difficultés pour se loger. Les primo-accédants en particulier sont très touchés. Cette catégorie d’acheteurs, qui disposent souvent d’un apport personnel limité, peine en effet à accéder à la propriété. Il faut dire que la préfecture de la Nouvelle-Aquitaine est devenue la 3ème ville la plus chère de France derrière Paris et Nice.

 

Prix de l’immobilier bordelais : pourquoi ont-ils flambé ?

Les raisons qui expliquent la montée des prix de l’immobilier à Bordeaux sont multiples. La ville a gagné en attrait avec les travaux d’embellissement de la commune, qui ont débuté dans les années 2000. Rénovation du cœur de ville, réhabilitation des quais le long de la Garonne, mise en circulation du tramway, les nombreux travaux d’aménagement ont permis à la préfecture de la Gironde de redorer son image. Plus dernièrement, la mise en service de la ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) a donné un coup de boost supplémentaire à la ville. A désormais 2h05 de Paris, Bordeaux séduit en effet de plus en plus de cadres parisiens qui n’hésitent pas à investir dans la commune pour profiter de son cadre de vie. Car si les prix sont élevés à Bordeaux, ils restent bien inférieurs à ceux pratiqués à Paris. Selon le baromètre immobilier des Notaires, il faut compter plus de 9.000 euros le mètre carré pour acquérir un appartement dans l’ancien à Paris, contre « seulement » 3.610 euros dans la cité girondine.

 

Première baisse des prix des logements à Bordeaux depuis des mois

La hausse des prix immobiliers semble toutefois se calmer. Pour la première fois depuis plusieurs mois, les prix à Bordeaux ont baissé de 0.7%. Le marché du logement semble avoir atteint ses limites. Malgré l’attractivité des taux immobiliers, les acheteurs se montrent plus prudents et prennent davantage de temps avant de se décider.

Même les investisseurs désertent peu à peu la ville. Car la hausse des prix a fait baisser la rentabilité des logements. En moyenne, une location rapporte aujourd’hui autour de 3.7%. Contrairement aux prix des logements, les loyers sont restés stables et s’établissent autour de 13 euros le mètre carré environ.

Selon Sébastien de Lafond, président de Meilleurs Agent, les prix immobiliers à Bordeaux devraient cependant continuer de progresser cette année. Mais il table sur une augmentation plus modérée, de 4% environ.

 

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 13/04/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers