Isolation par l’extérieur : le cas des bâtis traditionnels


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL’immobilier et le développement durable


Les maisons en matériaux traditionnels ne sont pas concernées par l’obligation d’isoler par l’extérieur

Les bâtiments anciens ne seront pas défigurés au profit de l'isolation thermique

La loi sur la transition énergétique prévoit qu'en cas de ravalement important d’un édifice, il est également obligatoire de l'isoler par l'extérieur. Mais cette mesure menaçait de défigurer des bâtiments anciens! Fort heureusement le bâti traditionnel sera épargné par cette loi sur l’isolation thermique, selon un nouveau projet de décret.

 

Le bâti traditionnel et les édifices labellisés "XXe siècle" seront épargnés par la loi sur l'obligation d'isoler les façades par l'extérieur

Dans un courrier adressé par Ségolène Royal à l’association Sites & Monuments, la ministre de l’Environnement précise que cette obligation ne s'appliquera qu'aux façades constituées de briques industrielles, de blocs bétons industriels ou assimilés, de bardages métalliques, etc. Le bâti traditionnel sera donc préservé, ainsi que les bâtiments labellisés du XXe siècle. Selon le projet de décret, ces édifices relevant de la loi "Création, Architecture et Patrimoine" ne seront pas concernés.

De même, les constructions anciennes réalisées avec des matériaux sensibles à l’humidité (torchis, bois…) ou dont les façades sont enduites à la chaux ou en terre par exemple ne sont pas concernés par l’obligation de travaux d’isolation en cas de travaux de ravalement de façade.

 

Obligation d’isolation par l’extérieur : Sites & Monuments s'est engagé contre le décret, afin de préserver le patrimoine

La Ministre précise dans sa lettre que la rénovation énergétique doit également concerner ces bâtiments, mais que des "techniques et précautions particulières" doivent s'appliquer dans leurs cas. Sites & Monuments a mené un combat depuis deux ans contre la généralisation de l’isolation thermique par l’extérieur, soucieux de la préservation du patrimoine. Après le dépôt d’un recours et des négociations, son président, Alexandre Gady, dit du projet de décret qu'il est un "aboutissement heureux".

 

 

 Publié par

 

Date de mise à jour : 06/01/2017

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2018

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers