Photovoltaïque : Une filière inquiète de son sort


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL’immobilier et le développement durable


Photovoltaïque

Le rapport, publié le 3 septembre dernier, a mis le feu aux poudres. Proposant de réduire « immédiatement » les tarifs de rachat par EDF de l’ électricité solaire, l’IGF indique que le secteur, en surchauffe, pourrait à terme entraîner un surcoût pour les ménages. Enfin, l’inspection souhaite « définir une cible annuelle de volume d’installations de 300 à 500 mégawatts par an ». De quoi susciter les réactions des professionnels qui ont fait du solaire leur credo.

 10.000 emplois pourraient être affectés

« Le diagnostic du réel est quelque peu biaisé. En conséquence, sont tirées des conclusions hâtives pour étouffer/corseter le marché, alors même que la filière industrielle française du photovoltaïque en est encore au milieu de sa phase d'investissement », a fait part l’Association professionnelle de l’énergie solaire (Enerplan). Elle évalue un préjudice éventuel pour les PMI/PME de 10 000 emplois. Pour Benoît Rolland, directeur général d’une filiale d’EDF et Total, « ce serait catastrophique pour la filière », révèle-t-il aux Echos. Plus largement, les professionnels s’étonnent de la notion de péril, car bon nombre de projets à l’étude ne sont pas voués à aboutir.


Date de mise à jour : 10/09/2010

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers