Le photovoltaïque pourrait entraîner un surcoût pour les ménages


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL’immobilier et le développement durable


Photovoltaïque

Un rapport rendu par l’Inspection générale des finances (IGF) pointe du doigt le développement du parc photovoltaïque en France, qui est selon elle « une énergie à fort potentiel, mais dont le développement à moyen terme est limité par ses coûts élevés ».

Un surcoût que supporteront les ménages à terme, si aucun « ajustement » n’est fait, précise l’IGF. Celle-ci évalue le surcoût à 50 euros par an pour un ménage moyen, sur la base d’une facture annuelle en 2009 de 500 euros pour une consommation de 4,5 mWh. Les ménages se chauffant à l’électricité pourraient quant à eux voir leur facture gonfler de 200 euros par an.

« Un risque financier majeur »

Pour parer ce qu'elle estime être « un risque financier majeur », l'inspection met en garde contre une progression trop rapide du secteur photovoltaïque, dont le développement des capacités de productions dépassera d'ici 2012 ou 2013 les objectifs du Grenelle de l'environnement pour 2012. Il parait donc indispensable de prendre des mesures permettant de maîtriser les coûts pesant sur les consommateurs d’électricité liés au développement des capacités de production d’électricité photovoltaïque », conclut le rapport.

Source : Lavieimmo.com


Date de mise à jour : 09/09/2010


Et aussi sur le même thème :

Solaire combiné photovoltaïque et thermique

Pour en savoir plus :
Maison, énergie solaire photovoltaïque : Les atouts de l’énergie verte
Solaire thermique ou photovoltaïque : Quelles applications dans l’habitat ?


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers