Travaux: attention aux artisans incompétents


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL’immobilier et le développement durable


Choisir un artisan RGE est indispensable pour bénéficier des aides à l’amélioration de l’habitat.

L’union Fédérale des Consommateurs, UFC-Que choisir s’est penché sur le travail des spécialistes de la rénovation énergétique labellisés par l’état. Entre incompétence et manque de cohérence, les résultats sont assez édifiants.

A lire aussi : Les arnaques à la mention RGE

 

Un label RGE indispensable pour les aides à la rénovation énergétique

Qu’il s’agisse d’installer des panneaux voltaïques ou du double vitrage, d’isoler votre maison, ou de remplacer votre chaudière par un système plus écologique ou économique, ne comptez pas trop sur les professionnels pour vous conseiller en matière d’économie d’énergie. Selon l’UFC-Que Choisir, ils sont en effet peu nombreux à être en capacité de le faire.

Pour s’en persuader, l’association de consommateurs a envoyé à environ 40 professionnels des demandes de devis de travaux pour 10 maisons mal isolées. Tous labellisés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qu’ils soient artisans ou seulement auditeurs. À savoir que cette labellisation est indispensable pour les propriétaires qui veulent obtenir des aides publiques comme le crédit d’impôt ou le prêt à taux zéro pour financer leur rénovation.

 

Travaux de rénovation énergique : un manque de cohérence chez un grand nombre de professionnels

Durant cette enquête, seuls 8 % des artisans contactés ont réalisé un examen minutieux du bâtiment. Pourtant examiner les systèmes de ventilation, de production de chaleur ou encore l’état de l’isolation est absolument indispensable pour conseiller sur les travaux de rénovation énergétique à entreprendre.

Pire, parmi les 11 professionnels labellisés « RGE spécialisés », c'est-à-dire ayant reçu une formation sur le thermique du bâti, un seul s’est réellement donné la peine de réaliser une évaluation d’ensemble.

Et pour finir, encore plus étonnants, seuls 2 artisans sur les 26 ayant obtenu une mention « rénovation globale » ont réalisé un diagnostic global du bien.

Pour les auditeurs, le constat est le même, alors que l’association de consommateur en a contacté 5, seulement 2 ont réellement analysé les biens selon tous les critères nécessaires.

 

Artisan RGE : de la nécessité d’une formation plus poussée

Qu’ils soient artisans ou auditeurs, ils ont pourtant tous reçu une formation pour être labellisés RGE. Alors pourquoi ses manquements ?

Selon l’UFC, le fait que les professionnels restent uniquement centrés sur leur corps de métier et sur les produits et services qu’ils pourront vendre aboutit à ces diagnostics partiels. Sans coordination entre eux, ils ne peuvent proposer une rénovation énergétique globale et surtout performante.

Actuellement, l’association regrette que le label RGE ait plus pour fonction de faire grimper la facture des professionnels reconnus que d’assurer aux propriétaires une offre de travaux adaptés et complets.

Un manque de formation est également pointé du doigt. Alors qu’elles devraient, dans l’idéal, durer plusieurs jours, les formations du label RGE ne durent que 3 jours.

 

 

Publié par l’équipe éditoriale de

 

Date de mise à jour : 30/12/2016

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers