Emprunter devrait coûter un peu plus cher en 2018


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreLa fiscalité immobilière


Les taux ont permis à de nombreux particuliers de concrétiser leur projet d’achat immobilier

En cette fin d’année, l’heure du bilan est arrivée. Et l’année 2017 s’est montrée clémente pour les acheteurs immobiliers. Les taux d’intérêt n’ont que très peu augmenté permettant à de nombreux Français de devenir propriétaires. Pour 2018, le scénario devrait être identique, avec des emprunts un peu plus chers, mais toujours des opportunités.

 

Flux et reflux pour les taux immobiliers en 2017

C’est en début d’année que les taux d’intérêt ont commencé à remonter. En novembre 2016, ils avaient atteint, après une baisse spectaculaire, une moyenne de 1,31 % hors assurance. En août 2017 une lente remontée les avait replacés à 1,57 % (toutes durées confondues). Ce niveau était toutefois toujours bien inférieur aux 2,38 % de 2014. Depuis, les taux d’emprunt ont reperdu 0,01 % par mois, de septembre à novembre, jusqu’à atteindre 1,54 %.

 

Mieux, pour décembre, le courtier vousfinancer.com a noté une baisse des barèmes de 0,05 à 0,10 % dans une dizaine d’établissements bancaires. En cette fin d’année, les emprunts sur 20 ans se font à un taux brut moyen de 1,70 % (1, 75 % en octobre et 1,80 % en septembre). Et les plus « beaux » dossiers (apport, revenus importants, comptes positifs…) peuvent même obtenir jusqu’à 1,30 % sur la même durée. Certaines banques ayant abandonné les barèmes et fixant le taux en fonction du dossier.

 

Sur l’ensemble de l’année 2017, ces quelques fluctuations des taux d’intérêt n’ont eu que peu d’impact sur le dynamisme du marché immobilier. L’année 2017 se termine en effet avec de très bons chiffres de ventes : plus de 920 000 transactions dans l’ancien à la fin septembre et 130 000 dans le neuf. Ces deux chiffres constituent un record plus jamais atteint depuis 10 ans. Dans le même temps, 140.000 maisons de constructeurs ont trouvé preneurs.

 

 

Immobilier, prévisions 2018 : des emprunts et des biens plus coûteux

Pour 2018, les taux d’intérêt pourraient de nouveau augmenter avec la reprise de l’inflation (+1,2 % sur un an en novembre 2017). Toutefois, cette hausse devrait rester modérée (environ 2 % pour un emprunt sur 20 ans) et se concentrer sur la fin de l’année. La BCE (Banque centrale européenne) va conserver un niveau zéro pour le taux directeur, ce qui permettra aux banques de se livrer encore une concurrence acharnée pour conquérir de nouveaux clients.

 

Les prix en revanche, devraient continuer leur progression lente, mais continue, de cette année 2017 (+3,9 % de novembre 2016 à novembre 2017). Les acheteurs vont également subir la révision de certaines aides telles que le dispositif Pinel ou le Prêt à taux Zéro.

 

 

Publié par


Date de mise à jour : 29/12/2017

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers