Les SCPI séduisent les investisseurs


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreLa fiscalité immobilière


SCPI séduisent les investisseurs

Un placement rentable

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) ont enregistré en 2013 une collecte supérieure à 3 milliards d’euros. Un montant qui représente 10% de leur capitalisation totale, et qui illustre l’engouement croissant des investisseurs pour ce placement. Ils apprécient non seulement sa simplicité – les biens sont généralement gérés par des professionnels -, mais également son rendement : l’année dernière, les SCPI ont rapporté en moyenne plus de 5%. Elles ont aussi l’avantage de prendre des formes très diverses, qui peuvent convenir aux différents profils d’épargnants. Plus d'infos sur : Les sociétés civiles de placements immobiliers (SCPI) offrent de bons rendements.

Les SCPI qui ont la cote

Les SCPI de bureaux, qui représentent les deux tiers de la capitalisation totale, sont les plus nombreuses. Destinées aux investisseurs à la recherche d’un complément de revenus, elles ont rapporté 5,11% en 2013. Attention toutefois : ce placement reste très dépendant de l’activité économique et de la demande de bureaux. Les investisseurs peuvent également opter pour les SCPI « commerces » qui, outre leur rendement élevé – 11,3% par an sur les dix dernières années -, ont l’avantage d’offrir une plus grande stabilité et de générer moins d’impayés et de travaux.

L’embarras du choix

Certains choisissent les SCPI « spécialisées », par exemple dans les Ehpad (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), avec à la clé le risque de ne dépendre que d’une seule activité mais l’avantage d’offrir des performances élevées (15,03% par an sur dix ans). Les SCPI résidentielles, qui misent sur l’habitation, privilégient quant à elles les plus-values au terme. Les particuliers sont en revanche moins séduits par les SCPI de défiscalisation, dépendantes des lois successives et moyennement rentables. Ils leur préfèrent désormais les SCPI de déficit foncier, qui achètent des logements en mauvais état pour les rénover et présentent elles aussi de vrais avantages fiscaux (baisse des revenus fonciers existants, voire des revenus imposables).

Publié par


Date de mise à jour : 19/06/2014


Et aussi sur le même thème :

Investir en SCPI de rendement : quelle catégorie de Société Civile de Placement Immobilier choisir ?


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers