Travaux de rénovation : le crédit d’impôt 2019


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreLa fiscalité immobilière


Les travaux énergétiques seront toujours éligibles au crédit d’impôt en 2019

 

Bonne nouvelle pour les particuliers qui ont le projet de rénover leur logement l’an prochain. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) va en effet être reconduit jusqu’au 31 décembre 2019.

Si la prime énergie, qui devait initialement remplacer ce dispositif ne verra finalement pas le jour (sa mise en place ayant été repoussée au 1er janvier 2020), les contours du crédit d’impôt 2019 ont été précisés par Bercy.

 

Rénovation énergétique : quel crédit d’impôt pour 2019 ?

Prorogé par le projet de loi de finances, le crédit d’impôt va rester identique à celui de cette année en 2019. De quoi réjouir les professionnels du secteur qui redoublaient de nouvelles coupes. Dans les faits, les particuliers qui engageront des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation pourront continuer de bénéficier d’une déduction de 30% de leur impôt sur le revenu du montant des dépenses engagées.

 

Autre bonne nouvelle, le crédit d’impôt 2019 sera cumulable avec l’éco prêt à taux zéro sans condition de ressources. A noter également que ce dernier dispositif sera simplifié l’an prochain. De quoi inciter les ménages à améliorer l’isolation et le confort thermique de leur logement.

 

Quels sont les travaux de rénovation qui ouvrent droit au crédit d’impôt ?

Les travaux qui permettent de profiter de la déduction d’impôt pour la transition énergétique concernent :

  • L’isolation des murs, des terrasses ou toitures, des parois vitrées ;
  • La pose d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou à un autre biomasse ;
  • L’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire ou avec un pompe à chaleur ;
  • La pose d’une chaudière à condensation, à micro-cogénération, ou l’installation d’un équipement de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable.

 

Attention, l’installation de nouvelles portes et fenêtres isolantes est sortie du dispositif d’aide en 2018. Si vous prévoyez de remplacer les vôtres l’an prochain, vous ne bénéficiez donc pas du crédit d’impôt.

 

Si vous prévoyez en revanche d’acheter une voiture électrique, sachez que l’installation de la borne de recharge est éligible à l’aide fiscale.

 

Sachez également que la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) donne droit au CITE même si vous ne prévoyez pas de vendre ou de louer votre bien. Ce document peut vous permettre de mieux cibler les travaux à engager pour améliorer les performances énergétiques de votre maison ou appartement.

 

A combien est plafonné le crédit d’impôt 2019 ?

Pas de changement non plus concernant les plafonds du dispositif. Comme en 2018 le CITE est plafonné à :

  • 8.000 € pour une personne seule,
  • 16.000 € pour un couple marié ou pacsé

Ce montant est majoré de 400 € par personne à charge et de 200 € en cas de garde alternée.

 

Pas de modification non plus concernant les conditions d’accès au CITE. Comme aujourd’hui les travaux devront concerner la résidence principale, achevée depuis plus de deux ans. Le contribuable devra également résider fiscalement en France.

 

Quant aux travaux, ils devront être réalisés par une entreprise labellisée RGE (Reconnus garant de l’Environnement). Les matériaux et équipements employés devront être fournis par cette même entreprise et respecter les contraintes techniques prévues par la loi.

 

Publié par


Date de mise à jour : 06/10/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers