Investir dans une SCPI


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreNos interviews d’experts immobiliers


Jonathan Dhiver, fondateur et PDG du comparateur MeilleureSCPI.com

Offrant de bons rendements, les SCPI séduisent les investisseurs. Mais savez-vous exactement ce que sont les SCPI ? Fondateur et président du comparateur MeilleureSCPI.com, Jonathan Dhiver nous apporte son éclairage et nous donne de précieux conseils pour investir, sans se tromper, dans une société civile de placement immobilier.

Pourquoi investir dans une SCPI ?

Jonathan Dhiver : L’investissement en SCPI présente les avantages de l’investissement en direct sans les inconvénients : constitution d’un patrimoine ; différents modes d’acquisition ; perception de revenus locatifs réguliers, réalisation d’une plus-value éventuelle sur la revente. En investissant en SCPI, vous pouvez :

  • Réaliser un investissement sur mesure (investir régulièrement en fonction de vos objectifs d’investissement)
  • Mutualiser votre risque (qui peut être réparti géographiquement, typologiquement et entre différentes SCPI)
  • Bénéficier d’une gestion déléguée à des professionnels de l’immobilier (un avantage incontestable par rapport à l’investissement en direct chronophage)
  • Faire un investissement selon vos affinités (SCPI bureaux, SCPI développement durable, SCPI européenne, SCPI santé, SCPI opportuniste…)
  • Revendre plus facilement vos parts (marché secondaire organisé par les sociétés de gestion)
  • Transmettre vos parts à vos héritiers.

Comment acquérir des parts de SCPI ?

Jonathan Dhiver : L’investissement en SCPI s’adapte à la situation individuelle de chaque investisseur. Il est possible de souscrire des parts selon 4 modes :

  • Comptant, à partir de 5.000 €
  • A crédit (pour profiter des taux bas et alors bénéficier de l’effet de levier) généralement à partir de 25.000 €
  • En démembrement (usufruit ou nue-propriété, selon que vous souhaitez placer votre trésorerie d’entreprise et obtenir des revenus locatifs, ou vous constituer un patrimoine et éviter l’ISF)
  • Par le biais de votre contrat d’assurance-vie, afin de le dynamiser.

Comment réaliser un investissement sans se tromper ?

Jonathan Dhiver : Tout investissement comporte des risques. Aussi il faut être vigilant sur certains points. En ce qui concerne les SCPI, il y a des critères « classiques » à vérifier, comme le TOF (Taux d’Occupation Financier), qui permet de savoir si un actif est bien loué. Mais cela ne constitue pas le seul critère à prendre en compte. Les SCPI commerces par exemple doivent avoir d’excellents TOF (supérieurs à 90 %);  les SCPI bureaux elles peuvent avoir un taux légèrement en dessous, mais cela n’est pas synonyme de risque. Tout dépend de la conjoncture du secteur.
Il y a aussi la répartition, qu’elle soit géographique ou sectorielle à laquelle il faut faire attention (est-ce que la SCPI investit dans un secteur sûr ou un secteur à risque?).

Les provisions pour grosses réparations sont également un point à surveiller, afin de savoir si la SCPI pourra faire face à d’éventuels travaux importants.

Selon vous, comment vont évoluer les SCPI en 2015 ? Quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui souhaitent investir dans une société civile de placement immobilier ?

Jonathan Dhiver : En 2015 les SCPI devraient continuer à bien se porter. En 2013 le TDVM (Taux de Distribution sur Valeur de Marché) était de 5,13 %, en 2014 on tourne également autour des 5 %. De nombreuses acquisitions ont été réalisées en 2014, des baux fermes de longue durée ont été signés… donc les SCPI devraient continuer à bien se porter dans les années à venir ! La thématisation des SCPI débutée en 2014 devrait également se confirmer en 2015 : on voit apparaitre de plus en plus de SCPI qui investissent dans un domaine particulier, que ce soit le développement durable, les PME, l’Allemagne ou les parkings.

Je mets cependant en garde contre les SCPI commerces. Le commerce subit les effets de la concurrence du e-commerce et de nombreux commerces ont été achetés alors que la consommation des ménages n’a pas augmenté. Des centres commerciaux commencent déjà à souffrir.

Relisez notre article : Les sociétés civiles de placements immobiliers (SCPI) offrent de bons rendements en aller plus loin.

Publié par


Date de mise à jour : 03/02/2015

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers