Interview d’Ulrich Maurel sur les crédits immobiliers


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreNos interviews d’experts immobiliers


Ulrich Maurel, Président fondateur d’Immoprêt

Si les taux sont exceptionnels, les banques prêtent moins facilement constate Ulrich Maurel, président et fondateur d’ Immoprêt, courtier en prêt immobilier. Le point avec lui sur le marché des crédits à l’habitat.

Bonjour, les taux immobiliers sont à des niveaux historiquement bas. Peuvent-ils selon vous encore baisser ?

Ulrich Maurel: L’année 2014 a été pleine de surprises, donc je ne serai pas catégorique, mais il faut avouer que nous avons atteint un niveau plancher.

À qui profite le plus la baisse des taux immobiliers ?

Ulrich Maurel: A tous ! Les futurs acquéreurs car ils voient leur capacité d’emprunt revalorisée : l’occasion d’acheter plus grand, ou d’envisager des travaux immédiatement après l’achat. Ou aux actuels propriétaires qui doivent envisager la renégociation de leur prêt immobilier : il y a des dizaines de milliers d’euros à économiser.

Les banques prêtent-elles facilement ?

Ulrich Maurel: On a remarqué que les conditions d’octroi se sont durcies, à la fois par l’apport demandé quasi systématiquement : il faut prévoir au minimum les frais de notaires, les frais d’agence immobilière, parfois plus. Mais aussi par le recours de plus en plus fréquent aux organismes de cautionnement.

Que regardent-elles avant d’accorder un crédit?

Ulrich Maurel: Soyez vigilant sur la tenue des comptes, le conseiller bancaire va vous demander les trois derniers relevés et vérifier qu’il n’y a pas de dépassement du découvert autorisé ou de dépenses peu appréciées comme des jeux en ligne par exemple. Aussi, il prendra en compte votre capacité à épargner et votre saut de charges : la différence de charges entre votre situation actuelle et future.

Depuis le 1er janvier, le PTZ est de nouveau accessible pour l’achat d’un bien immobilier dans l’ancien. Les demandes sont-elles nombreuses pour ce type de prêt ?

Ulrich Maurel: Pas du tout. Sur près de 6.000 familles accompagnées depuis le début de l’année, seules 1,5% d’entre elles sont éligibles au PTZ dans l’ancien. Les critères d’attribution sont trop restrictifs pour que cette aide puisse bénéficier au plus grand nombre : les zones éligibles sont rurales, loin des bassins d’emplois, et la condition de travaux de 25% du montant de l’acquisition est rarement d’actualité.

Retrouvez la précédente interview d’Ulrich Maurel sur l’achat immobilier en Ile-de-France.

Publié par l’équipe éditoriale de

 

Date de mise à jour : 10/04/2015

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers