Jardinage écologique, faire son compost


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreJardinage


Compost

La fabrication du compost permet de réduire le volume de ses déchets et de produire à partir de restes organiques un humus de qualité pour ses plantes vertes ou son potager

Le compost, qu’est-ce que c’est ?

Le compostage est un processus naturel de transformation aérobie des déchets organiques par le biais de micro-organismes et d’organismes de plus grandes tailles (lombrics, insectes…).

Il en résulte un produit qui se transforme dans le sol en humus. Une tonne de déchets verts produit environ 500kg de compost.

Comment faire son compost ?

Le compostage n’est pas réservé aux propriétaires d’un jardin. Même sur un balcon, il est possible de faire son compost. Les jardineries proposent des composteurs adaptés aux petits espaces.

Au cours du processus de compostage, les micro-organismes ont besoin d’oxygène. Il est donc important de brasser régulièrement son compost, en moyenne tous les 1 ou 2 mois, afin d’assurer une transformation constante des déchets.

Un bon compost doit être humide, sans excès et ne pas dégager d’odeurs nauséabondes.

Eléments à composter

Tous les déchets organiques trouvent leur place dans le composteur. Les tontes de pelouse, les restes de fruits ou de légumes, les mouchoirs en papier, le marc de café, les sachets de thé, les coquilles d’œufs, les fleurs fanées, les cendres de bois, les sciures et copeaux…

Attention, la viande, le poisson, les produits laitiers, les excréments d’animaux, les plantes malades ne doivent pas être introduits dans le composteur.

Reconnaître un bon compost

Le processus varie de 2 mois à 2 ans selon la nature des déchets utilisés. Un compost mûr présente un aspect homogène, une couleur sombre, une odeur agréable de sous-bois. Les éléments de départ ne sont plus identifiables.

Utiliser son compost

Le compost peut être utilisé :

  • Avant maturité, en paillage, directement au pied des arbres ou sur des cultures matures (trop jeune, il ne doit pas être mélangé au sol car il pourrait nuire aux jeunes pousses). Le paillage permet de limiter les arrosages tout en enrichissant le sol.
  • A maturité.
  • Soit comme amendement organique : il améliore la capacité de rétention en eau du sol ainsi que sa porosité. En épandage en couches minces, puis à incorporer superficiellement au sol par binage.
  • Soit comme support de culture en mélangeant le compost à du terreau. Attention hormis pour les tomates et les potirons, il ne faut pas semer directement dans le compost.

Date de mise à jour : 28/07/2008


Et aussi sur le même thème :

Pour en savoir plus :
Acheter un " composteur" pour votre jardin sur jardindeco
Oasis Biotendance : constructions écologiques
Tout savoir sur le compostage ; le composteur, les accessoires, les bonnes pratiques...
maison-construction.com
écologie


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers