Quelles sont les règles en matière de distances de plantation ?

distance plantation avec voisin
Sommaire

Avant de songer à réaliser un jardin, il est important de connaître et de respecter les règles établies en la matière. L’une des règles essentielles concerne la distanciation des plants. Pour respecter le voisinage tout en embellissant votre extérieur, voici ce que vous devez savoir sur cette norme.

Ce que dit la loi sur la distanciation

Les arbres et les arbustes sont des végétaux qui occupent une place importante dans votre jardin. Ils permettent de gagner de la hauteur. De plus, grâce à leur ombrage, les plantes permettent d’instaurer un cadre sain, frais et agréable. Pour favoriser de bonnes relations entre voisins, que ce soit dans des quartiers urbains ou ruraux et des propriétés privées, il est important de respecter la distanciation.

Pour réaliser une haie ou un petit bosquet, vous devez prévoir de l’espace pour éviter que les plants se gênent entre eux et abîment les installations. Selon certains spécialistes, les distances à attribuer à chaque plant varient en fonction de plusieurs facteurs. Il s’agit entre eux de :

  • l’effet recherché
  • l’espace qu’occupera la plante une fois mature
  • de l’entretien (taillé).

Pour les arbres et les arbustes d’une hauteur de moins de 2 m, vous devez respecter une distance de 50 cm entre la limite de la propriété et l’emplacement du plant. Il est recommandé de respecter une marge de 30 à 40 cm de distance par rapport à la limite pour faciliter l’entretien des arbres.

La loi oblige aussi les propriétaires à planter les arbres de plus de 2 mètres à une distance d’exactement 2 mètres de votre propriété. Le non-respect de ces mesures peut être passible de sanctions sévères.

Quel recours dispose le propriétaire qui est gêné par l’arbre de son voisin (perte d’ensoleillement) alors que la distance de plantation a été respectée ?

Le propriétaire victime d’une perte d’ensoleillement peut fonder son recours sur le trouble anormal de voisinage. Il doit ainsi démontrer à la juridiction civile saisie que le trouble excède un « inconvénient normal du voisinage », lequel est apprécié par les tribunaux en fonction de chaque situation concrète et notamment du lieu de l’habitation. S’il s’agit par exemple d’une maison en plein centre-ville ou située dans un tissu urbain très dense, les tribunaux auront tendance à interpréter très strictement cette notion et à rejeter plus aisément cette demande. Chaque tribunal juge au cas par cas en prenant également en compte la personnalité et le comportement des deux voisins, notamment du responsable du trouble de voisinage éventuel.

Astuces à suivre pour votre haie

Pour réaliser une haie dense et verdoyante, les arbustes doivent être rapprochés pour former un brise vue attrayant. Pour obtenir une haie classique avec des plants de taille moyenne de charmilles, vous devez respecter une distance de 60 à 80 cm. Les petits arbustes de moins d’un mètre de haut doivent, quant à eux, être espacés de 50 cm.

Pour obtenir un résultat unique sur un terrain ou sur une grande propriété, vous pouvez songer à réaliser la haie en deux rangées. Cette astuce permet d’accentuer une végétation dense et arborée. Vous pouvez aussi donner à votre haie la forme que vous souhaitez. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel du jardinage pour avoir différents avis.

Astuces pour une plantation d’arbustes

Les arbres et les arbustes ornementaux constituent également d’excellentes options pour votre jardin. Cependant, pour les planter en respectant la loi, vous devez respecter une distance de deux mètres pour des arbustes d’une hauteur d’au moins deux mètres. Il est préférable, avant de mettre en terre le plant, de penser à son envergure, une fois adulte. Vérifiez la nature des plantes que vous plantez. Certains arbustes possèdent des racines agressives qui peuvent abîmer les fondations de votre domicile.

Pour des bosquets d’arbustes, respectez la même norme. Bien que pendant les premières années le résultat reste peu concluant, vous devez faire preuve de patience. Après quelques années, les arbustes gagneront en feuillage. Le résultat sera alors digne de vos espérances. Vous n’aurez plus qu’à tailler pour entretenir votre beau jardin.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les lundis par email, les bons plans immobiliers sélectionnés par notre équipe.