Comment vendre son bien immobilier en viager ?

personne agé vend son bien immobilier en viager
Sommaire

Lors d’une vente en viager, un crédirentier (le vendeur) cède un bien immobilier à un débirentier (l’acheteur) contre une rente qui lui sera versée pendant le restant de ses jours. Le viager peut être libre, ou occupé.

Dans le cadre d’un viager occupé, le crédirentier vit sur place et peut continuer d’occuper le logement aussi longtemps qu’il le désire.

Un viager peut être placé sur une ou plusieurs têtes. Dans ce cas, la rente doit être versée jusqu’au décès du dernier survivant.

Le débirentier devient pleinement propriétaire du bien à la mort de, ou des, crédirentiers.

Les avantages de la vente en viager

Un des avantages de vendre en viager est que les revenus issus de la rente sont plus importants pour le vendeur que s’il louait son logement. La rente lui permet de disposer de revenus complémentaires. Il peut continuer de vivre dans le bien ou financer, grâce à la rente versée, son hébergement en maison de retraite par exemple.

De son côté le débirentier parie sur la longévité du vendeur. En raison de l’échelonnement des versements, acheter en viager lui permet de devenir propriétaire sans apport personnel. Il peut, en cas de besoin, revendre le bien acheté en viager.

Le contrat de vente en viager peut prévoir le versement d’un capital initial appelé bouquet dont le montant est fixé par les deux partis : il s’agit d’une somme d’argent versée immédiatement et déduite de la rente ultérieure.

Vendre entre particuliers son bien en viager

La vente de particulier à particulier ne se limite pas à l’immobilier classique. Vous pouvez tout à faire vendre votre maison ou votre appartement en viager et entre particuliers. Spécialiste de l’immobilier de particuliers depuis 1992, L’immobilier 100% entre Particuliers vous accompagne dans votre projet de vente en viager. Vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé jusqu’à la vente de votre bien et vendez sans exclusivité ni frais de commission à la vente. 

Calculer le montant de la rente en viager

La rente est fixée librement, mais doit correspondre à la valeur réelle du bien. Son montant est calculé par un notaire et tient compte de différents paramètres dont l’espérance de vie du crédirentier.

Viager déclaré nul

Dans certains cas, une vente en viager peut être déclarée nulle.

  • si le vendeur décède dans les 20 jours suivant la signature de l’acte, en raison d’une maladie dont il souffrait au moment de la signature,
  • si le prix de vente est jugé insuffisant par rapport à la valeur réelle du bien.
5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les lundis par email, les bons plans immobiliers sélectionnés par notre équipe.