Toilettes sèches : Les toilettes sèches sont officiellement reconnues par décret


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Toilettes sèches

Toilettes sèches, décret

Un décret sur l’ assainissement non collectif publié au JO du 9 octobre 2009 légitimise les toilettes sèches. S’inscrivant dans une démarche écologique, les toilettes sèches offrent de nombreux avantages. Encore mal connues en France, les toilettes sèches devraient connaître un franc succès. Le décret paru au Journal Officiel le 9 octobre 2009 autorise les toilettes sèches « à condition qu’elles ne génèrent aucune nuisance pour le voisinage ni rejet liquide en dehors de la parcelle, ni pollution des eaux superficielles ou souterraines ». Le décret porte les deux types de toilettes sèches :

  • Les systèmes traitant simultanément les urines et les fèces et utilisant un matériau organique (sciure, copeau de bois….) pour produire du compost
  • Les systèmes traitant séparément les matières solides et liquides (systèmes utilisés généralement en milieu urbain). Dans ce cas, les urines doivent rejoindre la filière de traitement des eaux usées tandis que les fèces doivent être traitées par séchage

Toilettes sèches, toilette écologique

Véritable toilettes écologiques, les toilettes sèches sont également connues sous le nom de toilettes à compost, toilettes à litière sèche ou toilettes à litière biomaîtrisée (TLB).

Actuellement, près de 1.500 foyers en France sont équipés en toilettes sèches.

Le décret devrait valoriser l’image des toilettes sèches et permettre à ce type de WC écologique de se généraliser. De nombreux pays de l’Europe du Nord, très soucieux de l’écologie, sont en avance en matière de toilettes sèches. A titre d’exemple, la commune de Tanum en Suède interdit depuis 2002 l’installation de toilettes traditionnelles (à chasse d’eau) dans les constructions neuves.
Les toilettes sèches représentent 80% des toilettes dans le monde.

Toilettes sèches, avantages

Les toilettes sèches comptent de nombreux avantages :

  • Economie d’eau : Symbole des pays riches, les toilettes traditionnelles sont un non-sens écologique. La chasse d’eau représente à elle seule 30% de la consommation en eau d’un foyer. N’utilisant pas d’eau, les toilettes sèches respectent les ressources en eau potable de la planète
  • Respect de l’environnement. Les toilettes traditionnelles augmentent la charge des stations d’épuration et exigent un traitement de l’eau long et polluant (recours à des produits chimiques)
  • Enrichissement de la terre. Biodégradables, les matières fécales compostées fournissent un amendement organique de qualité
  • Traitement des déchets. L’utilisation de toilettes sèches s’inscrit dans une démarche responsable de prise en charge de ses déchets
  • Economique : En auto-construction, le prix d’un toilette sèche ne dépasse pas 50€. Aucun coût d’entretien, aucun frais de plomberie…

Date de mise à jour : 09/11/2009

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2018

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers