Comment bien peindre son plafond ?

peindre plafond
Sommaire

Position inconfortable, surface importante, traces… Peindre son plafond est une tâche qui peut se révéler très fastidieuse. À défaut de le faire pour vous, découvrez nos conseils pour vous faciliter la tâche. 

Vérifiez l’état de votre plafond avant tous travaux de peinture

Pour peindre une pièce, le plafond doit toujours être la première étape. Cela évite de projeter des gouttes sur des murs fraîchement repeints. Assurez-vous aussi de vous trouver dans une pièce bien ventilée, sans courant d’air pour autant, avec une température idéale comprise entre 18 et 20 degrés. La peinture pourra ainsi sécher sans problème.

Assurez-vous ensuite que le support est sain, propre et sec. Vous pouvez poncer les éventuels défauts sur votre plafond avant de passer un chiffon sec pour enlever la poussière. Petite astuce : vous pouvez utiliser une ponceuse girafe pour votre plafond. Légère et fixée sur un manche, elle vous permettra de poncer le plafond depuis le sol. Enfin, si le plafond est en bon état et que vous souhaitez simplement le rafraîchir, il n’est pas nécessaire de passer une sous-couche. 

Finalement, il ne reste qu’à préparer votre pièce. Il est important de la vider et de bâcher le sol. Vous aurez ainsi plus d’espace pour peindre sans être gêné par un obstacle. Pour le sol, vous pouvez utiliser de l’adhésif de masquage pour fixer la bâche. Pensez aussi à couper l’alimentation et enlever les éclairages de plafond, les stores, les tringles et les rideaux. Finissez vos préparations en délimitant les zones que vous souhaitez peindre à l’aide de ruban de masquage.

Bien choisir sa peinture et son matériel

Maintenant que votre pièce est prête, il vous reste l’étape importante du choix de la peinture et du matériel. Si le matériel reste le même dans la plupart des cas, la peinture doit être choisie selon vos goûts. Cet article vous donne principalement des astuces en plus pour faciliter vos travaux. 

Bien choisir sa peinture pour plafond

La couleur finale de votre peinture reste entre vos mains, mais certaines astuces peuvent vous aider à la choisir. Dans votre choix de peinture, en plus de la couleur, vous pouvez prendre en compte la nature de la peinture (acrylique ou glycéro) et sa finition (mate, satinée ou brillante).

Pour ce qui est de la nature de la peinture, il faut savoir que c’est la peinture acrylique qui est privilégiée pour les plafonds. Même si elle nécessite souvent deux couches, elle ne sent pas et sèche plus vite que la peinture glycéro. 

Quant à la finition que vous souhaitez, celle-ci peut être influencée par le type de pièce que vous souhaitez peindre. Pour une chambre, une peinture mate offre un rendu feutré et intimiste tout en masquant les éventuels défauts de plafond. Pour une salle de bain ou une cuisine, la finition satinée est préférable, car elle est lessivable et imperméable et tiendra donc plus longtemps dans ces pièces. 

Enfin, si vous décidez de peindre votre plafond en blanc, sachez qu’il existe des peintures astucieuses qui sont colorées à l’application, mais deviennent blanches une fois sèches. Peindre blanc sur blanc ne sera donc plus un problème pour vous ! La peinture anti-goutte est également une bonne idée pour rendre vos travaux plus simples. Par contre, on vous déconseille de prendre une peinture aimanté pour peindre votre plafond.

Pinceau ou rouleau : quel matériel choisir ?

La liste du matériel pour des travaux de peinture reste bien souvent la même. La voici :

  • Peinture de votre choix
  • Adhésif de masquage et bâche
  • Brosse à rechampir (pinceau biseauté) pour peindre les bords et les angles
  • Petit et grand rouleaux
  • Une perche télescopique est toujours la bienvenue

Les bons gestes pour peindre son plafond sans traces

Avant de commencer, assurez-vous que rien ne viendra former des grumeaux dans votre peinture : enlevez les poils qui se détachent de votre brosse à rechampir ou de votre rouleau et fluidifiez la peinture en la mélangeant.

Une fois votre équipement prêt, dégagez les angles et bords de votre plafond avec votre pinceau à rechampir en peignant une bande de 5/10 cm. Repassez dessus avec un petit rouleau pour supprimer les traces et uniformiser. Une fois cette étape passée, il ne reste qu’à peindre la totalité de la surface. Peignez par petit carré d’1 m², d’abord dans le sens d’entrée de la lumière, puis croisez pour bien couvrir la zone. N’oubliez pas de peindre la zone suivante en chevauchant la précédente avant qu’elle ne sèche. Cela permettra un séchage homogène et évitera les traces

N’oubliez pas de recharger régulièrement et d’essorer votre pinceau ou rouleau. Il est souvent nécessaire d’appliquer une seconde couche de finition. Laissez sécher selon le temps indiqué sur votre pot de peinture avant de remettre du ruban et d’appliquer la seconde couche. Pour celle-ci, faites à nouveau le contour de la surface au pinceau, mais cette fois-ci, peignez toute la longueur du plafond, sans faire de zone. 

Voilà, une fois cette couche sèche, il ne vous reste plus qu’à tout remettre en place !

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les lundis par email, les bons plans immobiliers sélectionnés par notre équipe.