Développement durable : « Agir local, penser global »

developpement durable
Sommaire

Au sommet sur l’environnement de 1972, René Dubos avait résumé l’esprit du développement durable de la manière qui suit : « Agir local, penser global ». Le développement durable est le concept né du souci de préserver l’environnement, tout en favorisant le développement humain dans sa totalité. Découvrez ce qu’est vraiment le développement durable, ses piliers et son influence sur la construction de nos futurs logements.

QU’EST-CE QUE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ?

Même si le terme de « développement durable », traduit de l’anglais « Sustainable development », apparaît pour la première fois en 1980, il n’est véritablement défini qu’en 1987 dans le rapport « Notre avenir à tous » (dit rapport Brudtland). Le développement durable, ou développement soutenable, y est alors spécifié comme étant « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Le deuxième sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992 va, par la suite, modifier cette définition en introduisant les trois piliers du développement durable : l’efficacité économique, l’équité sociale et la préservation de l’environnement.

Outre ces trois piliers, le développement durable repose sur 4 principes fondamentaux : la responsabilité, la solidarité, la participation et la précaution. C’est pourquoi les gouvernements se concertent dans de nombreux sommets, car le développement durable implique un changement profond de la société.

LES TROIS PILIERS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le développement durable est donc articulé autour de trois axes. La qualité environnementale est l’enjeu le plus « récent » dans nos sociétés, mais s’est révélé être le plus important et le plus difficile à réaliser. Il s’agit de trouver ici un équilibre écologique qui soit durable. Pour cela, il faut réduire notre influence sur l’environnement, éviter de consommer les ressources non-renouvelables et privilégier le recours aux ressources renouvelables.

L’efficacité économique vise à développer un système de gestion économique sain qui soit rentable dans l’avenir. Il faut donc trouver, ici aussi, un équilibre entre profit, exploitation raisonnée des ressources naturelles et plein-emploi. Tout cela vise à réduire les inégalités entre les hommes.

L’équité sociale, ou responsabilité sociale, a pour objectif de satisfaire les besoins essentiels des êtres humains. Ces besoins comprennent l’alimentation, l’éducation, le logement et l’accès aux soins. Ici aussi, cela vise à réduire les inégalités, mais tout en conservant les différences de cultures.

Pour atteindre un développement durable, les nations, les collectivités territoriales, les entreprises et les individus doivent prendre en compte un équilibre viable et pérenne de ces trois piliers dans leurs actions et décisions. Ce n’est que par la collaboration et l’implication de tous que ces trois piliers pourront être édifiés.

INTÉGRER LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DANS LA CONSTRUCTION

Le secteur du BTP, aujourd’hui, est l’un des gros pollueurs de notre planète. En effet, le secteur de la construction contribue à 23 % de la pollution atmosphérique, mais ce n’est pas son seul effet. C’est aussi un secteur qui puise dans nos ressources naturelles, surtout la pierre, et qui met en danger la biodiversité. La faune et la flore sont très touchées par la destruction et la pollution de leur habitat. En plus de cela, c’est un secteur qui produit beaucoup de déchets.

Pourtant, aujourd’hui, le BTP est aussi un secteur en plein renouveau. Les réglementations se font plus dures et nombreux sont ceux qui se tournent vers l’écoconstruction. Celle-ci a plusieurs objectifs :

  • La réduction de la consommation d’énergie
  • La réduction de la pollution de l’air, de l’eau et des sols
  • L’intégration en douceur dans le milieu naturel

Ils sont donc plusieurs à bâtir ou à rénover durablement en appliquant différentes méthodes. Cela passe par le choix de matériaux naturels, à très faible impact écologique et locaux. Mais c’est aussi une histoire de techniques et d’analyse de l’environnement. Parfois, pour réduire sa consommation d’énergie en hiver, il faut simplement construire sa maison dans un endroit plus ensoleillé.

Laissez un avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les lundis par email, les bons plans immobiliers sélectionnés par notre équipe.