Pourquoi utiliser un isolant en laine de verre pour isoler ses murs intérieurs ?

isolation laine verre
Sommaire

Fort pouvoir isolant et faible coût : voilà deux des caractéristiques qui font de la laine de verre l’isolant le plus utilisé aujourd’hui. En effet, malgré l’apparition de nouveaux types d’isolant, la laine de verre reste la préférée des Français, car, en temps qu’isolant minéral, elle possède de nombreux avantages. Cependant, il existe quelques inconvénients que vous devez prendre en compte avant de choisir votre isolant. Tour d’horizon sur la laine de verre et ses caractéristiques.

QU’EST-CE QUE LA LAINE DE VERRE

La laine de verre porte parfaitement son nom : il s’agit de verre sous forme laineuse. Cet isolant est décrit, d’ailleurs, comme un isolant minéral. Découvrez en plus sur sa fabrication, son aspect et ses utilisations.

CARACTÉRISTIQUES DE LA LAINE DE VERRE

La laine de verre est fabriquée à partir du recyclage de verre. On l’a créé avec la fusion et le fibrage de sable, de minéral et de verre. On la trouve donc sous plusieurs formes : rouleaux, panneaux lisses rigides et très résistants, mais aussi sous forme de flocons. L’utilisation d’un conditionnement plutôt que d’une autre dépend de la partie à isoler et du type d’isolation qu’on souhaite. 

La laine de verre est un bon isolant thermique, mais aussi un bon isolant acoustique. C’est grâce à l’air emprisonnée entre les fibres de verre. C’est donc l’un des isolants pour votre habitation parmi les plus efficaces.

La laine de verre n’est pas non plus considérée comme un isolant dangereux. En effet, contrairement à l’amiante, aucun caractère cancérogène n’a été prouvé dans la laine de verre. Il y a, néanmoins, des précautions à prendre, surtout au moment de l’installation de la laine de verre, car il s’agit d’un composant très volatil. C’est pourquoi les professionnels qui s’occupent des installations protègent leur corps. Une fois l’isolant posé, il ne représente plus de danger.

LAINE DE VERRE ET LAINE DE ROCHE

La laine de verre et la laine de roche peuvent sembler similaires, car ce sont toutes deux des isolants minéraux. Mais à l’inverse de la laine de verre qui est issue de verre, la laine de roche est produite à partir de basalte. Elle est donc plus dense et coûte un peu plus cher. Elle offre aussi une meilleure protection thermique en été. On la préfère donc dans les combles, alors qu’on utilise la laine de verre pour les murs, car elle prend moins de place.

AVANTAGES DE LA LAINE DE VERRE

La laine de verre est un excellent matériau d’isolation. Limiter les transferts de chaleur est son principal avantage. De plus, qu’elle soit vendue sous forme de panneaux ou de flocons, elle s’adapte parfaitement à toutes les parties à isoler. Sa porosité et son élasticité permettent aussi de réduire la transmission des bruits aériens et des chocs extérieurs. Elle peut aussi corriger les sons qui proviennent de l’intérieur des locaux.

La fibre de verre est aussi un matériau très économique. Elle est l’un des isolants les moins chers du marché. C’est pourquoi 75 % des Français l’ont adopté. Autre avantage de cet isolant, la laine de verre est naturellement incombustible. Enfin, sa durée de vie importante (supérieur à 50 ans), fait d’elle un matériau durable pour votre isolation.

ISOLATION EN LAINE DE VERRE : LES INCONVÉNIENTS

L’irritation que peut causer la laine de verre est son principal défaut. C’est pourquoi il faut porter un masque et une combinaison lorsqu’on manipule ce matériau. Elle n’offre donc pas le confort de nouveaux isolants écologiques tels que le chanvre, le lin ou la laine de mouton. En plus de cela, ce n’est pas un isolant écologique. Sa fabrication produit une empreinte carbone très importante. 

Enfin, dernier inconvénient de la laine de verre, son faible déphasage thermique. Cela signifie que la laine de verre n’est pas très efficace en été pour isoler, car elle n’est pas très épaisse. Comme nous le disions plus tôt, c’est pour cela que la laine de roche lui est préférée parfois. 

Néanmoins, les fabricants d’isolant se penchent sur des solutions pour régler ces quelques inconvénients. Certains développent des laines de verre plus épaisses pour résister à l’été. D’autres développent des rouleaux éco-conçus pour réduire l’impact environnemental de la laine de verre dans son cycle de production.

POSER UN ISOLANT EN LAINE DE VERRE

Si vous avez décidé de poser la laine de verre dans votre habitation, voici comment cette installation se déroule. Vous découvrirez aussi des conseils sur l’épaisseur de la laine de verre à appliquer, sur le prix de cet isolant et des aides auxquelles vous avez le droit.

L’INSTALLATION DE LA LAINE EN VERRE

Pour poser de la laine de verre, principalement utilisée dans les combles, aucune préparation de la surface n’est nécessaire au préalable. Le panneau de verre est déroulé immédiatement entre les charpentes du toit et le pare-vapeur est dirigé vers le bas. Selon le niveau d’isolation souhaité, la pose d’une seconde couche de laine de verre est possible. Il faudra, cependant, retirer le pare-vapeur du premier panneau pour éviter la rétention de l’humidité. Cela pourrait abîmer la laine de verre. Faire ainsi favorise une meilleure ventilation de l’intérieur. Si vous ne pouvez pas ôter le pare-vapeur, placez-le en haut et lacérez-le pour que l’humidité, provoquée par la condensation de la chaleur à l’intérieur du logement, s’évacue mieux.

D’autres techniques de pose vous permettront d’optimiser l’isolation, l’étanchéité et le confort. Afin de garantir la performance de l’installation, il est toujours mieux de faire appel aux services d’un professionnel pour la pose de votre isolant.

Voir en vidéo comment isoler des murs intérieurs avec de la laine de verre

QUELLE ÉPAISSEUR POUR UN ISOLANT EN LAINE DE VERRE

L’épaisseur de votre isolation en fibre de verre va dépendre de l’endroit où vous souhaitez isoler. Pour isoler des murs existants, vous devez suivre les conditions indiquées par la norme RT2012. Cette norme indique que la résistance thermique de murs nouveaux doit atteindre 4 m2/K/W et celle des murs anciens les 3,7 m2/K/W. Ainsi, vous devrez poser 14,8 cm d’épaisseur de laine de verre pour des murs lanciers et 16 cm pour des murs nouveaux. Attention, cependant, ces mesures peuvent varier selon les matériaux des murs.

Pour isoler des combles, les critères sont plus sévères, car le toit représente la première perte d’énergie de la maison. Ainsi, la résistance thermique de vos combles doit atteindre les 8 m2/K/W. Il vous faudra donc poser au moins 32 cm de laine de verre, voire plus selon la situation.

QUEL PRIX ET QUELLES AIDES POUR LA LAINE DE VERRE ?

Le prix de la laine de verre varie selon la forme sous laquelle vous allez l’acheter. Découvrez dans ce tableau pour quel montant vous pouvez isoler votre intérieur.

ConditionnementPrix moyen
Panneaux3 € à 20 € /m2
Rouleaux3 € à 17 € /m2
Flocons2,75 € à 5 € /kg
Prix moyen de la laine de verre selon son conditionnement

Comme pour l’installation de panneaux photovoltaïques ou tout travaux d’amélioration thermique de votre logement, l’état fournit des aides pour vous aider à réduire le prix de ces travaux. Voici lesquelles :

  • MaPrimeRenov’ accordée depuis 2020 permet d’accorder une prime jusqu’à 1000 € pour les travaux de rénovation thermique selon certaines conditions de ressources.
  • L’éco-prêt à taux zéro d’un montant compris entre 7 000 € à 50 000 € selon les travaux envisagés.
  • La TVA à taux réduit (5,5 %) pour les travaux de rénovation énergétique.
  • Les aides locales ou régionales, renseignez-vous !
  • Les aides privées supplémentaires fournies par des fournisseurs d’énergie comme ENGIE.
5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires
Newsletter

Recevez tous les lundis par email, les bons plans immobiliers sélectionnés par notre équipe.