Choisir un poêle ou un insert peu polluant


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreChauffage


Les cheminées à insert anciennes émettent souvent des particules fines sources de pollution

Les poêles et cheminées fonctionnent avec une ressource renouvelable, le bois, mais peuvent également se révéler polluants. Découvrez quel équipement choisir pour limiter cette pollution.

Lisez aussi : Poêle à bois ou à granulés: comment faire le bon choix.

 

Se chauffer au bois : poêles et cheminées, sources de pollution

En se consumant, le bois émet de la fumée contenant des particules fines. Les appareils achetés avant 2002 sont particulièrement concernés or, selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la moitié des foyers qui se chauffent au bois sont équipés d’appareils anciens. En hiver, les appareils de chauffage au bois obsolètes émettent ainsi une part importante de particules fines et peuvent être à l‘origine de pics de pollution.

 

Poêle à bois ou cheminée à insert : comment choisir un modèle peu polluant ?

Pour éviter de choisir un appareil de chauffage au bois trop polluant, il est donc essentiel de prendre en compte les performances du poêle à bois, à granulés ou du foyer fermé que l’on s’apprête à acquérir. Les appareils de chauffage au bois sont classés selon leur performance. L’étiquette énergie les note de G à A++. La classe A offrant les meilleures performances énergétiques. Attention toutefois, cette classification ne prend pas en compte le niveau d’émission de particules fines.

Le label Flamme Verte permet de choisir un appareil qui émet peu de particules fines mais aussi de monoxyde de carbone. Actuellement, les appareils affichant 6 ou 7 étoiles sont autorisés à arborer le label Flamme Verte. A partir de 2020, seuls les poêles classés 7 étoiles, niveau le plus performant, pourront afficher ce label.

 

Chauffage bois : pourquoi il faut utiliser un combustible de qualité

La qualité du combustible a aussi un impact important sur la pollution générée. Quand on se chauffe au bois, il est essentiel d’utiliser du bois sec, dont le taux d’humidité ne dépasse pas 20 %. A partir de 30 % d’humidité dans le bois, les émissions de particules fines sont multipliées par 8. Pour alimenter un poêle à granulés, on choisira des granulés certifiés NF Biocombustibles solides, DINplus et ENplus.

 

Publié par

 


Date de mise à jour : 24/11/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2018

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers