Terrasse, quels sont vos droits et obligations ?


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreTravaux immobilier


Terrasse aménagement

Vous souhaitez effectuer quelques aménagements sur votre terrasse ? Voici les travaux que vous pouvez, en principe, réaliser sur votre terrasse, et ceux pour lesquels vous devez obtenir une autorisation de la copropriété ou de la mairie.

Envie d’aménager votre terrasse ? Ce qui vous pouvez faire

Vous souhaitez effectuer quelques aménagements sur votre terrasse ? Si vous habitez en appartement, la première chose à faire est de consulter le règlement de copropriété, qui précise les droits et obligations des occupants des lieux (copropriétaires ou locataires). À préciser que la mairie, par le biais de règlements municipaux, a aussi son mot à dire.

Voici les travaux que vous pouvez, en principe (sauf mention contraire dans le règlement de copropriété), réaliser sur votre terrasse :

  • Installer des jardinières et autres pots contre la rambarde de votre terrasse, à l’intérieur des gardes corps et rambardes, pour des raisons de sécurité et d’aspect extérieur de l’immeuble. Mais attention, vous êtes civilement responsable des éventuels dégâts et blessures (à cause d’une chute de pots…) occasionnés par vos objets.
  • Transformer votre terrasse en potager. Veillez toutefois à tailler régulièrement vos plantes et à ne pas inonder votre terrasse.
  • Poser une antenne ou une parabole. Faites part de votre projet au syndic de votre immeuble, pour que l’assemblée des copropriétaires puisse se prononcer sur la possibilité d’une pose en toiture plutôt qu’en façade.
  • Utiliser un barbecue sur votre terrasse. Veillez quand même à réduire les fumées et à ne pas dégrader la façade.

Appartement avec terrasse en copropriété : ce qui est interdit

Par contre, si vous résidez dans un immeuble en copropriété, le règlement interdit souvent de :

  • Étendre votre linge sur votre terrasse, pour des raisons esthétiques.
  • Clore votre terrasse par une véranda sans autorisation des copropriétaires (si le règlement de copropriété ne prévoit rien) et de la mairie.
  • Changer le dallage de votre terrasse.

Publié par l’équipe éditoriale de L’immobilier 100% entre Particuliers


Date de mise à jour : 06/06/2013

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers